Mes derniers Avis lectures




8.9.17

Winter, chronique lunaire tome 4


Auteur : Marissa Meyer

Traducteur : Guillaume Fournier

Genre : young adulte, science-fiction

Titre original : Lunar Chronicles, book 4 Winter

Edition : Pocket Jeunesse

Parution :  21 avril 2016

Pages : 987 

Prix : 14€99 kindel 22€90 Broché

Commander sur Amazon : Winter










La Princesse Winter est admirée par le peuple lunaire pour sa grâce et sa gentillesse. Malgré les cicatrices qui marquent son visage, on dit que sa beauté dépasse de loin celle de sa belle-mère, la Reine Levana.

Winter déteste Levana et sait que cette dernière n'approuverait pas ses sentiments pour son ami d'enfance, le séduisant garde Jacin. Mais la jeune fille n'est pas aussi faible que le croit la reine et cela fait des années qu'elle a entrepris de contrecarrer les plans de sa belle-mère. Avec Cinder et leurs alliés, Winter pourrait même avoir le pouvoir de commencer une révolution et gagner une guerre qui sévit depuis trop longtemps.

Est-ce que Cinder, Scarlet, Cress et Winter seront à la hauteur pour battre Levana et enfin trouver la paix qu'elles méritent?






Un vrai bouquet final

Dès la fin du premier tome, Cinder, je savais que la saga des Chroniques Lunaires, serait un coup de cœur, pris dans son intégralité. Ce que j'ignorais, c'est que ce quatrième tome, (hors, les HS) serait à lui seul, un méga coup de cœur. 
Autant vous prévenir tout de suite, j'ai eu du mal à me retenir, de ne pas aller lire, les dernières phrases du livre. Arrivée vers la page 600 et des bananes, si ma mémoire est bonne, je n'en pouvais plus, y, j'y suis allée. 
Je vous entends râler d'ici. Mais non ce n'est pas ce spoiler, c'est vérifier que l'histoire, va bien dans le sens que je veux. Après quoi, j'ai repris ma lecture calmement, enfin presque, car j'ai quand même dit, un nombre incalculable de fois, "ah, non, ça ne va pas, non, non, non, c'est pas possible ça."
Comme vous voyez, j'étais à fond dedans. 😁

C'est mon problème, lorsque je tombe dans un bouquin, qui me transporte, je me laisse embarquer, je suis à fond aux côtés des personnages. Rassurez-moi, et dîtes moi, que je ne suis pas une bizarrerie de la nature et que ça vous arrive aussi ...

Que ceux qui n'ont pas encore lu ce tome, sorte immédiatement, car, ce qui va suivre, de deux choses, l'une, où, il vous donnera l'envie de chausser vos baskets pour courir à la librairie la plus proche. Où vous allez bêtement vous spoiler, (juste un ti peu)

Cinder, et ses amis, ont débarqué sur la lune. Avec l'intention, d'une part de retrouver Scarlet, et d'autre part, de soulever le peuple, afin de destituer Levana. Notre Cendrillon, a bien changé, elle est complètement envahie de sa mission. Quitte à mener une guerre sanglante et sans merci. Même avec Winter, et Jacin à ses côtés, Cinder est loin de se douter de ce qui l'attend. 

Eh, oui, une fois de plus, nos héros, et héroïnes, forment un tout, c'est pour cette raison que l'auteur, nous l'a fait version pavé. Presque mille pages ! Je ne regrette qu'une chose, ne pas l'avoir mis, lors d'un week-end à mille, car je l'aurai eu finger in the noze. 
Bon vous l'aurez compris, avec le titre, au début, avant que tout ne s'emballe, c'est quand même la jolie, voir très jolie Winter, que l'on suit. Je dois vous avouer, que je me suis souvent posé la question avec un tel titre, Blanche-Neige, ou la reine des neiges ? Je connais bien la première, pas vraiment la seconde, malheureusement le début de lecture ne m'a pas plus éclairé, le fait que Winter, voit de la neige et se transforme en glaçon géant, dans ses délires, ne m'aidait pas beaucoup puisque l'une comme l'autre son indissociable de la neige. J'aurais quand même pu m'en douter avec la couverture (une fois de plus magnifique) la présence de la pomme en disait assez. 
Bon faire d'elle la plus belle femme du royaume, c'est logique, la plus gentille, la princesse des cœurs, aussi, mais de la faire "dingo" comme dirait Scarlette, je trouve ça bizarre, même, si c'est évident et compréhensible par rapport à l'histoire.
Puisqu'on en parle, j'aurai encore plus loin, dans les touts derniers choix de Cinder. Je ne peux pas dire, que l'auteure nous offre une fin ouverte, mais pourtant, il reste encore bien des choses, qui auraient mérité plus d'éclaircissements. Peut-être que finalement mes réponses se trouvent dans le dernier hors série Stars Above. Il me reste plus qu'à me le procurer, et me remettre à la lecture VO, à moins que les éditions Pocket nous en fasse une version française, ce qui serait quand même vachement cool 😉

Avec cette saga Marissa Meyer, casse complètement les codes, des romans jeunesses, qui veulent que tout soit hyper facile pour les héros. Non, elle leur en fait baver, (et au lecteur également par la même occasion) tant et si bien que l'on doute, on se demande si elle ne va pas changer la fin du conte. Elle nous met ce doute, cette incertitude, qui fait qu'on veut en savoir toujours plus. Que le simple fait de devoir poser le bouquin, est un supplice. Plus de 900 pages, et pas un temps mort. Toutes les pièces du puzzle se mettent en place, et purée, j'ai même failli avoir, un petit moment de compassion pour Levana, au pas longtemps, croyez-moi, car Levana, fait vraiment tout pour qu'on la déteste. Un méga coup de cœur pour ce dernier tome. Une très belle saga que je recommande, absolument pour tout les jeunes de 9 à 199 ans.


Ma note : 19/20

A lire si vous aimez : Les contes revisités, la science fiction. Les héros qui en bavent pour y arriver.
Passez votre chemin si vous n'aimez pas : les contes revisités, dont l'auteur se rapproprie et l’univers, et la fin. Les pavés.

Morceaux choisit :

Quand Kai se détacha d'elle, Iko le dévisagea, puis Cinder, avant de revenir sur Kai. Ses yeux roulèrent dans ses orbittes et elle s'écroula sur le sol. Kai sursauta.
_ Qu'y a t-il ? Aurais-je touché son bouton on /off ou quelque chose colle ça ?
Cinder se pencha sur son amie
_ Iko, qu'est-ce que tu fabriques ?
_ Kai m'a prise dans ses bras répondit Iko sans rouvrir les yeux. Alors je m'évanouis.  


Cela la rendait malade. Pourquoi Sélène n'avait-elle pas pu mourir tranquillement, sans faire d'histoires, ainsi qu’elle l'avait prévu ? En poussant cette jeune servante à mettre le feu à la nursery, elle aurait dû régler la situation une bonne fois pour toutes. Plus de nièce. Plus de princesse. Plus de futur reine.


Thorne s'esclaffa.
_ Prudent, c'est mon quatrième prénom ! Juste après suave et Audacieux.
_ Tu n'arrête donc jamais de raconter n'importe quoi ? demanda Cinder.



(...) Je ne peux rien faire comme ça. Je suis cassée. Littéralement... je suis cassée.
Iko posa la main sur son épaule.
_ D'accord, mais ça ne veut pas dire irréparable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire