Mes derniers Avis lectures




27.9.17

Camp Pikachu T1 : Choisis ton camp !


 Auteur : Alex Polan

Genre : jeunesse, roman 
Edition : Slalom

Parution : 19 mai 2016
Pages : 128

Acheter Camp Pikachu en Français

Astuce, acheter en numérique et payer moins cher















A Camp Pikachu, une colonie de vacances pas comme les autres, tous les enfants sont fans de Pokémon ! Pour avoir l'honneur de brandir la coupe réservée aux vainqueurs de la Chasse aux Drapeaux, Marco et ses copains, tous membres de la Team Arcko, vont devoir affronter les autres équipes. Parmi elles, la Team Feunnec, emmenée par la redoutable Stella, est prête à tout pour gagner !








Pika. Pika. Pika. OUFF !


Comme le mentionne si bien la médaille sur la couverture, ce livre est fait pour les fans de Pokémon. Lorsque les éditions Slalom me l'ont proposé, l'an dernier, a sa sortie, je ne me sentais pas assez fan, pour accepter. Et depuis... Rien a changé, sinon ma curiosité, oui, je sais, elle me perdra !!

Donc imaginez que vous, ou votre enfant, votre hamster (ah, non, là ça ne marche pas), soyez fan de l'univers Pokémon, et de tout ce qui va avec. Quel plaisir, ce doit être de passer des vacances, dans un camp, mêlant les univers du dessin animé, et des jeux vidéo, tout y est, ou presque. Alors vous imaginez la joie de Marko, Logan et toute la clique.

Bon, il ne faut pas exagérer non plus, les enfants ne sont pas là pour s’entretuer. N'en déplaise à la redoutable Stella. Leurs combats, sont donc fictifs, et ne consistent qu'à la prise de drapeaux des camps adverse, avec comme arme, des ballons, pleins d'eau.

Mais c'est compter, sans la team Arcko, qui excédée, de l'attitude, de leur rivale, la Team Feunnec, finira par imaginer, ses propres armes.

La question, que je me suis posée, avant même l'ouverture, du livre, est la compréhension, pour un non-initié, à cet univers. Et bien franchement, cela ne gêne en rien la lecture. Oui, il y a des termes spécifiques au monde Pokémon. Mais soit l'auteur en fait une habile description dans le texte, sinon, en fin de livre, est proposé un lexique.
Il ne faut pas oublier, non plus qu'il s'agit avant tout d'un livre jeunesse, avec un public visé, dont la tranche d'âge se situe entre 9 à 12 ans. Alex Polan, a très bien su adapter son texte, pour que se soit à la fois, simple et spécifique, tout en étant fluide.

Martin, a beau être le héros, narrateur de l'histoire, je le trouve, moins passionnant à suivre, que l'exubérant Logan. Je suis amusée de constater, que la parité, marche mieux dans les livres jeunesse, que dans d'autres domaines. Ainsi, les clans principaux, se constituent-ils de deux gars, deux filles. Que les plus forts ne sont pas toujours, les garçons, et les moins malines les filles.

Et puis, il y a de vraies valeurs, dans ce petit livre. Martin va ainsi par sa bévue montrer que le dent pour dent, œil pour œil, n'est pas la solution à tout les problèmes, que parfois, les autres sont méchants, car ils préfèrent l'attaque, comme moyen de défense, alors qu'au fond d'eux, ils ne sont pas moins gentil que leurs pairs. Avec l'évolution de notre héros, l'auteur aborde la confiance, en soi. Ce qui n'est pas rien. Les filles ne sont pas en reste non plus, puisque sous leurs faux airs, innocents, et naïfs, peuvent se cacher un monstre d'ingéniosité. Comme le dit, le proverbe, il faut se méfier de l'eau qui dort. J'ai adoré la chute. La vision que Logan, Nisha et Maddy, ont sur lui.

Pour être tout à fait honnête, je ne sais pas si cette fan fiction, est à la hauteur des mangas, et jeux vidéo, puisque ces derniers, me sont totalement étrangers. Eh oui, comme quoi, il peut y avoir, une pluie, que dis-je une avalanche de produits dérivés, d'un univers, sans que le dinosaure, que je suis, se sente obligé, de jouer les moutons de Panurge. Cela dit, l'histoire d'Alex Polan, est assez plaisante, et j'apprécie sincèrement, les valeurs, et morales, qu'il a défendu dedans.




Ma note : 14/20 

A lire s'il aime : L'univers des pokémon, les héros qui évoluent

A lire pour mettre l'accent sur : La confiance en soi, sur la prise d'assurance. La vie en société





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire