Mes dernières chroniques




mercredi 12 juillet 2017

La rencontre du dernier espoir



Auteur : Kelley York

Genre : young adulte, contemporain, drame
Titre original : Suicide Watch
Traducteur : Laurence Richard
Edition : Pocket Jeunesse

Parution : 6 avril 2017 

Pages : 266 

Prix : 17 €50  Album ; 12 €99 kindel 

Commander sur Amazon : La rencontre du dernier espoir










Durant dix-huit ans, Vincent n'a cessé d'être trimballé de foyer en foyer. Quand Maggie le recueille, il pense avoir enfin trouvé son refuge. Mais il se trompe, une fois de plus. Brisé, Vince consulte Suicide Watch, un forum destiné à ceux qui songent à la mort. Il y rencontre Casper, tentée d'abandonner son combat contre le cancer, et le très discret Adam, qui se croit insignifiant. Vince va devoir faire un choix : vivre et affronter ses sentiments ou mourir sans savoir s'il aurait pu, un jour, goûter au bonheur.









On ne meurt pas d'un cœur brisé


Si Pocket Jeunesse n'avait pas fait son book-club, sur ce livre, je serais sans doute passé à côté d'un presque coup de cœur. Heureusement pour moi, il n'en est rien, et non seulement, j'ai passé un moment très agréable avec ce livre, mais également tout un mois, puisque cela m'a permis de découvrir une nouvelle auteure, Kelley York, en mettant en place un nouveau rendez-vous sur le blog, (qui me trottait en tête depuis un moment) un mois-un auteur, j'ai donc eu l'occasion de lire les trois parutions de l'auteure, en juin.


Vincent est un écorché vif, trimbalé de foyer en famille d'accueil, il ne croit plus ni, en lui, ni en la vie. D'ailleurs, il a même refusé d'être adopté par la seule personne, qui voulait bien de lui. Preuve en est qu'il a bien eu raison, puisque la vie a fait qu'il se retrouve seul à nouveau. Maggie est partie pour un monde meilleur, comme on dit. Le laissant désœuvré. Il finira par trouver un forum traitant du suicide. Est-ce un réel sentiment d'en finir, ou une curiosité malsaine, qui le pousse à s'inscrire à son tour ? Ainsi qu'à parcourir ce forum.
Une chose est sûre, lui, le solitaire, le délaissé, était loin de se douter, il n'était pas plus préparé à y trouver l'amitié. Bon d'accord une amitié, un peu étrange, avec un gars, aussi pommé que lui, pour des raisons différentes, et une fille atteinte d'un cancer généralisé. Mais sur un forum, pour candidat au suicide, comment pourrait-il en être autrement ?
Étrangement, ils finissent par créer un trio uni, se soutenant les uns aux autres, mais jusqu'où sont-ils prêts à aller pour s'assister ?

Comme je l'expliquais plus haut, c'est avec "La rencontre du dernier espoir" que, j'ai fait connaissance avec la plume de Kelley York, et je peux déjà vous dire, que j'ai bien l'intention de lire ses prochaines parutions. C'est une lecture, qui m'a chamboulée, qui m'a prise aux tripes.

Pourtant bien que l'auteure aborde ici, la solitude, le suicide, la dépression, et j'en passe, jamais, elle ne le fait de façon ostentatoire, ni mélodramatique. Il y a les périodes, de doute, le mal-être de Vince, notre narrateur, mais tout au fond, il y a ce fameux mot "espoir". Les personnages, sont hyper bien travaillés, ce qui nous les rend totalement crédibles, c'est sans doute la raison pour laquelle, on ne ressort pas de ce livre totalement indemne. Casper malgré sa maladie, joue le rôle de tampon, c'est le rayon de soleil du trio. Comme tous les jeunes malades, elle a grandi trop vite, et c'est un peu de sa sagesse, qu'elle insufflera à ses amis.

Côté intrigue, rien d'original, on sent, même venir les choses. Mais la magie opère grâce à la plume de Kelley York. 
Ce n'est pas une prise de position non plus, pour ou contre le suicide, mais plus une réflexion intérieure, que le lecteur fera, pendant et après sa lecture, tout comme Vince, s'est poser mille et une fois la question, pour la fille du pont.

Le seul petit bémol que je pourrais trouver à ce magnifique roman, est le forum, ou il ne fallait pas entrer dans les détails, ou il fallait aller plus loin, dans son exploitation. Mais cela n'a en rien gâché ma lecture.

La rencontre du dernier espoir de Kelley York est un livre prenant, percutant et passionnant. La plume de l'auteure est riche, maîtrisant à la perfection, les sentiments, et l'évolution de ses personnages. Un presque coup de cœur.



Ma note : 18/20

A lire si vous aimez : Les histoires prenantes, qui font réfléchir, les héros qui évolue. 
Passez votre chemin si vous n'aimez pas : Les livres qui peuvent vous mettre la larme à l’œil. Les sujets un peu sombre. 


Morceaux choisit :

La vérité cependant est tout autre. Ils étaient jeunes, et ils ont compris qu'un bébé n'était ni ce qu'ils souhaitaient ni ce qu'il leur fallait, alors ils m'ont confié à l'adoption. Je n'ai jamais compris comment des parents pouvaient élever un fils pendant deux ans et demi avant de décider que, non, décidément, ça ne le faisait pas.
J'imagine qu'ils m'ont troqué contre un chat. Ça revient moins cher. C'est moins de boulot.


L'idée de ne plus être un enfant me terrifie.
Je suis un adulte, et j'ai été jeté hors du monde des enfants, pour entrer dans celui des hommes, et des femmes, où je suis censé me comporter en adulte, alors que je n'ai jamais appris à fonctionner normalement quand j'étais enfant.
Mais je me dois d'essayer.


J'ai pas fait exprès d'être un raté. Je vous le jure. Je voulais juste avoir un peu de contrôle sur ma vie. Et les actes de provocations étaient pour moi la seule façon d'y parvenir.


Inspirer, expirer. Encore et encore.
Simplement pour se prouver qu'on ne meurt pas vraiment d'un cœur brisé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire