Mes dernières chroniques




mardi 25 juillet 2017

Cinder : chroniques lunaires tome 1



Auteur : Marissa Meyer

Traducteur : Guillaume Fournier

Genre : young adulte, science-fiction

Titre original : Lunar Chronicles, book 1 Cinder

Edition : Pocket Jeunesse

Parution :  2013 Pour cette édition

Pages : 399 sur ma liseuse

Prix : 9€99 kindel 17€90 Broché

Commander sur Amazon : Cinder, T 1










A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.
Titre original : Lunar Chronicles, book 1: Cinder (2011)





Un cyborg nommé Cendrillon 

Quand on est orpheline, ce n'est pas facile la vie. Mais quand en plus, on est cyborg, même la plus jolie des cyborgs, c'est encore moins facile. Rejet, calomnies, les cyborgs sont considérés comme des monstres. 

Cinder ne fait pas exception à la règle. Bien au contraire. Sa tutrice lui mène la vie dure. Lui reprochant la mort de son mari. (cf : cinder, il était une fois). Quand on sait qu'il est mort de la létumose, cette terrible maladie, qui décime les habitants de la terre, en seulement quelques jours, c'est franchement cruel de sa part. Ce que semble oublier sa chère belle-mère, c'est que c'est Cinder, qui fait tourner la baraque. C'est elle qui tient la boutique de réparation des androïdes, et autres gadgets. Il se dit même que c'est la meilleure dans son domaine. C'est pourquoi le prince Kai, en personne lui confie son androïde le plus précieux. 



Trois ans, à peu près, cela fait à peu près trois ans, que ce livre dort dans ma PAL, je me souviens que la lecture du synopsis, m'avait terriblement donné envie. Que les avis étaient plutôt positifs, et qu'il s'agissait de la réécriture du conte de Cendrillon, l'un de mes préférés, sinon, mon préféré. Seulement la couverture, ne m'inspirait vraiment pas, surtout sur liseuse, ou les couleurs n'apparaissent pas.

Heureusement, les éditions Pocket Juniors les ont réédités, avec cette fois-ci, une très jolie couverture, c'est d'ailleurs celle que j'ai commandée, en version papier. Car si ce tome n'est pas un coup de cœur, il, l'a cependant plus que frôlé. Il me manque, juste un petit, je ne sais quoi, (que depuis j'ai trouvé avec le tome 2), cette saga est bien partie pour être, un réel coup de cœur, prise dans son intégralité.



Marissa Meyer, nous offre, une adaptation futuriste de ce célèbre conte, plutôt convaincante. J'ai adoré son univers. Faire de Cendrillon, un cyborg, c'était osé, mais je dois reconnaître que c'est réussie. Surtout, parce que son personnage, est attachant. Elle est peut-être bourrée de gadget, mais elle reste profondément humaine. Ça fait peut-être bizarre de dire ça d'une demie femme, même pas capable de pleurer, mais c'est vrai. Comme dans le conte d'origine, j'ai vraiment détesté sa belle-mère. On a le droit d'arranger le portrait aux personnages de roman qui nous agacent ? Non parce que franchement, j'ai parfois eu bien envie de lui en décoller une ou deux, (le pire, c'est sans doute dans le tome 2, elle m'a fait sortir de mes gonds, mais je m'égare).

Alors bien sûr, on fait le lien avec beaucoup de choses, dès le début, on se doute de certaines conclusions en progressant dans notre lecture, mais Marissa Meyer est assez retors, alors que tout le monde s'attend à un Happy-End bien mérité, et comme il se doit. Voilà que notre auteur, nous glisse un rebondissement de dernière minute, avec non pas le mot fin, mais "la suite, au prochain épisode". (Quoi ? Mais c'est quoi ce délire ! ), je dois dire que celle la, je ne l'avais pas vue venir.



J'ai apprécié que Marissa Meyer garde le squelette du conte de Charles Perrault, et je dois avouer, que je me suis souvent demandé comment elle allait faire, avec la citrouille, et le bal, sans compter la pantoufle de vair. Voilà pourquoi, moi, je en serais jamais auteur, je manque d'imagination ! Que voulez-vous, je pense qu'il faut vraiment s'appeler Marissa Meyer, pour avoir l'idée de comparer, une vieille coccinelle orange, à une citrouille, et pendant qu'on y est, pourquoi, se contenter, de la chaussure, alors qu'avec un cyborg, on peut faire tomber la jambe entière. Il n'empêche ce passage reste mon préféré, car le bal version Cinder, ma beaucoup fait rire, et peinée. 



Dans Cinder, notre pauvre Cendrillon, se retrouve réduite à l'état de cyborg, suite à un terrible accident, qui aurait pu lui coûter la vie, si des chirurgiens de talents, n'en avaient décidé autrement. Pourquoi, sa vie, était-elle, si importante, pour qu'ils s'acharnent à la sauver ? Voilà la question, à laquelle on répond, pratiquement dès le début. Mais les rebondissements, et la plume de l'auteur, sont tels, qu'on ne s'ennuie jamais avec ce conte des temps futurs. C'est bien mené, les héros sont attachants, j'ai franchement adoré le coup du bal, un premier tome qui n'est pas passé loin du coup de cœur.


Ma note : 18/20

A lire si vous aimez : Les contes revisités, la science fiction.
Passez votre chemin si vous n'aimez pas : les contes revisités, dont l'auteur se rapproprie et l’univers, et la fin.

Morceaux choisit :

_ Prenez-les, insista-t-il en lui décochant son plus beau sourire de prince charmant. Et pensez à moi.


_ C'est une blague ?
Sans un mot, Cinder ôta son genou de l'établi.
Pearl tourna le carton pour le lui montrer. Il contenait la plus belle paire de gants qu'on puisse imaginer. Assez longs pour monter jusqu'aux coudes, avec une élégante rangée de perles le long de l'ourlet. C'étaient des gants de princesse.
Cela ressemblait effectivement à une plaisanterie.
Pearl éclata de rire.
_ Il n'est pas au courant, pas vrai ? Il ne sait rien à propos de ... à propose de toi.
(elle prit les gants et laissa tomber la boîte sur le trottoir.) Qu'est-ce que tu t'imaginais ? demanda-t-ellle en les agitant sous le nez de Cinder. Que le prince pourrait craquer pour toi ? 



Voici la nouvelle couverture :)

2 commentaires:

  1. J'ai également dévoré ce tome ! J'ai le tome deux dans ma bibliothèque depuis hier et j'ai hâte de le lire ! J'espère qu'il sera aussi bien que le premier !
    Et en passant, j'aime beaucoup ton blog ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement j'ai encore plus aimé, merci beaucoup pour le blog, j'ai prévu de gros changement dès le mois prochain, j'espère qu'il te plaira encore ^^

      Supprimer