Mes derniers Avis lectures




4.8.16

Bilan Juillet 2016






Olala, ce mois de juillet à été terrible, mais pas dans le bon sens du terme. Le 2, mon mari se faisait hospitaliser, en urgence. Effet papillon ou pas, j'ai eu un méga blocage lecture. Pour tout vous dire, je me suis demandé si c'était bien nécessaire de faire ce bilan. Surtout que j'ai déjà le résultat pour moi écrit noir sur blanc dans mon bullet journal. J'aime avoir un suivis, il m'arrive même de comparer d'une année sur l'autre, sans prise de tête, juste comme ça. Parce que les années, se suivent, mais ne se ressemblent pas.
Au départ, je me suis forcé à lire, les titres prévus pour la rentrée littéraire, mais honnêtement, je ne sais pas si cela était une bonne idée, car du coup, j'ai moyennement accroché, avant de laisser tomber. J'ai entamé peu de temps après un jeunesse, mais je ne l'ai toujours pas fini, cela fait 2 semaines maintenant que je n'ai rien lu d'autre que des magazines et des blogs.

Depuis deux jours, je sens poindre un petit manque, alors j'espère, que tout rentrera bientôt dans l'ordre. Même si pour Quasimodo Chéri, la sortie est encore loin.






On regarde ce que ça donne ?

Romans lus :


genre : contemporain
pages : 350 (sur ma liseuse)
Présentation de l'éditeur :
Un des romans les plus attendus de la rentrée littéraire étrangère, LE livre qui a fait l'événement de la Foire de Francfort 2014. Américaine d'origine camerounaise, Imbolo Mbue puise dans son expérience pour raconter les destins croisés de deux familles que tout semble opposer ; un premier roman pétillant qui questionne avec une certaine jubilation l'illusion de l'American dream au profit de l'African dream.
Aux États-Unis et au Cameroun, en 2007.
Nous sommes à l'automne 2007 à New York et Jende Jonga, un immigrant illégal d'origine camerounaise, est en passe de réaliser son rêve : après avoir été plongeur et chauffeur de taxis, il vient de décrocher un emploi de chauffeur pour Clark Edwards, riche banquier à la Lehman Brothers. Pour Jende, tout est désormais possible : il va enfin pouvoir offrir à Neni, son amoureuse, les études de pharmacienne dont elle rêve. Et surtout, pour les Jonga, le Graal est en vue : obtenir leur carte verte et devenir enfin des Américains.
Mais rien n'est simple
 au pays de l'American Dream. Entre Jende, loyal, discret, compétent, et son patron Clark, noyé dans le travail et les difficultés de la banque se noue une vraie complicité. Les deux familles se rapprochent, mais si les Jonga sont soudés malgré l'épée de Damoclès de l'expulsion, les Edwards sont en proie à de nombreux problèmes. Pour tous, l'interminable demande d'asile des Jonga et la menace d'éclatement de la bulle des subprimes vont remettre en question leurs certitudes...

C'est sans doute le roman que j'ai le plus apprécié des trois titres lus pour la rentrée littéraire. Mon avis dès demain.

Une nuit, Markovitch par Gundar-Goshen

genre : contemporain
pages : 300 (sur ma liseuse)
Présentation de l'éditeur :

1939. Zeev Feinberg et Yacoov Markovitch quittent leur petit village de Palestine, direction l'Allemagne, où ils ont pour mission d'épouser de jeunes Juives afin de les sauver des griffes des nazis. De retour chez eux, ils leur redonneront leur liberté en divorçant. Mais si Zeev a bien l'intention de retrouver la femme qu'il aime et son enivrant parfum d'orange, Yacoov, lui, ne tient pas à laisser partir Bella, " la plus belle femme qu'il ait vue de sa vie ". Cette dernière est pourtant déterminée à s'en séparer... 

Honnêtement, je suis déçue, non pas parce qu'il n'est pas bien, ou mal écrit bien au contraire. Mais ce n'était franchement pas le moment pour moi, de le lire, ce qui m'a valu de passer complètement à côté. D'après le synopsis, j'imaginais que le contexte historique serait plus approfondi. Mon avis bientôt.


genre : contemporain
pages : 280 (sur ma liseuse)
Présentation de l'éditeur :

C'est au printemps 1945 que la petite Vera voit pour la première fois la vieille ferme perdue au cœur d'un immense verger. Sa mère et elles viennent de traverser à pied une Allemagne en ruines.
Soixante-dix ans plus tard, Vera, qui occupe toujours la maison, voit débarquer à son tour sa nièce, Anne, en pleine rupture amoureuse, et son jeune fils Leon.
Les deux femmes, fortes têtes et solitaires, vont affronter ensemble une histoire familiale traversée de secrets et de non-dits. Sauront-elles redonner vie à ces murs hantés par les chimères du passé? Pour cela, il faudra d'abord apprivoiser les habitants du village qui ne manquent ni de caractère ni d'originalité...

Avec beaucoup de tendresse et un humour mordant, ce premier roman brosse le portrait de deux femmes indépendantes qui vont trouver ce qu'elles ignoraient chercher: une famille.


J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire, non pas parce que le roman n'est pas bien, bien au contraire, mais ce n'était tout simplement pas le bon moment pour moi. Mon avis complet bientôt.

Romans en cours

Populaire par Wagenen

genre : jeunesse
pages : 267
Présentation de l'éditeur :

Coincée au plus bas de l’échelle sociale de son école, Maya, 14 ans, se lance un défi inédit : suivre à la lettre, pendant un an, les conseils du Guide de popularité du top-modèle des années 50 Betty Cornell.

« Soyons honnêtes, j’ai du pain sur la planche. Pour ne pas dire que je suis un cas désespéré. Je mesure 1,57 mètre, j’ai de l’acné, je suis molle, maladroite et voûtée. Pas de hanches, pas de poitrine. Je porte des lunettes et un appareil dentaire, j’achète mes vêtements en grande surface et dans des friperies. Je passe plus de temps sur mes maths que sur ma coiffure.
Régime, coiffure, maquillage, posture, attitude : des conseils de popularité vieux d’un demi-siècle ont-ils encore un intérêt ? Je vais voir ça. On a connu plus fou, non ? »


Je mis ennuie un peu. Le thème est super intéressant, mais j'aurais aimé plus de détail, là, c'est souvent survolé. Il est cependant agréable, surtout par les répercussions que "l'expérience" de Maya, provoque comme réaction. Il y a également un passage très, très émouvant avec l'un de ses professeurs.

lu 192 / 267


En Résumé cela fait donc :

3 romans lus + 1 roman en cours
Soit 1 122 pages de tournées


Merci à vous car nous savons tous que la période estivale, est logiquement celle qui génère le moins de suivis, et c'est tout à fait normal. Alors quand je vois que j'ai moi même déserté ce blog durant le mois de juillet et que 670 personnes, cela me fait chaud au cœur.
 les articles les plus consultés en juillet sont :

1) Une aventure de Violette Mirgue  ça me fait très plaisir car il le mérite.
2) Les aventuriers de la mer tome 1 alors là je suis surprise que pour le n°2 et le n°3 se soit de vieux
3) Les Chevalier D'emeraude BD tome 1 articles qui ressortent. Ça prouve que de nouveaux sont venus par ici ou que vous avez fouiné ;) Dans tous les cas je vous en remercie.

Comme je le disais plus haut Merci aux 673 visiteurs de juillet, merci de votre fidélité même lorsque le blog est déserté par sa propriétaire ♥♥ [mes propres visites ne sont pas prises en compte évidemment ;) ], merci également à tous mes partenaires, pour leur confiance et leur publicité 


Exceptionnellement il n'y aura pas de top 3 ce mois-ci. J'ai juste envie de mettre en avant

C'est de loin la lecture qui a su retenir mon attention, et qui m'a permis de m'évader un peu. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire