Mes dernières chroniques




vendredi 20 mai 2016

Movie Star 3

Couverture Movie Star, tome 3 : Hollywood

Auteur :  Alex Cartier

Genre  Romance, chick-lit, érotique

Edition : Belfond

Parution :  2 juin 2016

Pages : 528

Prix Broché: 17 €  Prix numérique: 5 € 99







Avant toute chose je tiens à remercier les éditions Belfond pour leur confiance.


4 e de couverture :


A votre tour d'être celle par qui le scandale arrive pour l'acteur le plus sexy de la planète ! Et bienvenue dans l'univers glamour et hot des icônes hollywoodiennes et dans les fantasmes qu'elles suscitent. Ophélie aux bras de Michael Brown, l'acteur le plus sexy du monde. Ophélie dans le lit de Michael Brown, le fantasme de millions de femmes. Ophélie sur le yacht de Michael Brown, buvant du champagne dans le jacuzzi que tous les paparazzi sur la planète essaient de photographier. Ophélie sur une île paradisiaque avec Michael Brown pour un moment romantique tout autant que torride... Ça, c'était avant. Avant le terrible drame qui a fait basculer la vie d'Ophélie. Aujourd'hui, accompagnée de sa meilleure amie Laure, elle pose le pied à Hollywood pour ouvrir l'agence française de la Ciné Organisation. Mais à peine arrivée, tout lui rappelle Michael qu'elle n'a pas revu depuis quatre mois, depuis le drame. Tout lui rappelle cet homme qui lui a fait découvrir l'amour et les plaisirs interdits – des affichages de pub dans les rue de L.A. où il pose torse nu, jusqu'à son frère, le beau Charlie, devenu un des meilleurs amis d'Ophélie... Alors qu'Ophélie broie du noir, le destin va remettre la passion sur sa route. Mais que se passera-t-il quand Michael Brown apprendra que la petite française qui lui était dévouée corps et âme s'intéresse à un autre que lui ?


Mon avis :




Je vais me répéter, mais cette couverture, est terrible.

Ah comme je l'attendais ce troisième et dernier opus. Je n'ai pas été déçue un seul instant. Bien au contraire. Si vous êtes abonné au fil d'actualité de la page FB du blog, vous savez que je l'ai dévoré en deux jours, à peine. Alex Cartier nous offre un final, digne d'un feu d'artifice.

À tous ceux (en l’occurrence, à toutes celles) qui trouvent Ophélie immature (si, si j'ai les noms) je peux vous dire, qu'elle va non seulement vous surprendre dans ce tome, mais elle risque en plus de vous charmer.

Car oui, Ophélie a mûri, c'est ce dont se rendra compte Michael, et toute sa clique. Mais pour être tout à fait honnête, et juste, envers ce cher Michael, lui aussi, a changé. Il a toujours été complexe et insaisissable, mais mon côté midinette, a toujours voulu croire, qu'au fond de lui, une partie aimait réellement Ophélie. Après son fair play face au coup qu'elle lui a fait, j'en suis à présent, totalement convaincue. 

Le second tome était un concentré d'émotion (pour ne citer que ma petite personne) ce dernier tome est une explosion. L'auteur nous fait voyager, le temps d'un week-end, comme Ophélie, on croit de nouveau à l'amour, et paf. Retour à la réalité, aux sordides histoires de Michael. Le coup d'éclat d'Ophélie ne m'a pas vraiment fait frémir, car j'ai toujours eu confiance en elle, (suis-je la seule ?) je me suis demandé ce qu'elle mijotait. Et croyez moi, j'ai eu beaucoup, beaucoup, mais vraiment beaucoup de mal à ne pas aller jeter un petit regard sur la dernière page.

Il m'est très difficile de vous parler de ce troisième opus, car il vous faut le découvrir par vous-même. Tout ce que je peux vous dire, c'est que l'auteur nous a réservés bien des surprises dans cette fin de trilogie, comme l'arrivée du journal de Laure. Qui pimente et apporte un regard neuf sur l'histoire d'Ophélie.

Une claque, voilà ce qu'est cette fin. Je savais déjà que la trilogie serait un coup de cœur, ce que j'ignorais, c'est que ce troisième tome à lui seul, serait un méga coup de cœur, mon premier grand coup de cœur de cette année 2016. Alors oui, je vous le dis et vous le répète, Movie Star, c'est pour moi la trilogie, de l'été, à ne pas manquer. Il y a de vraies valeurs et en plus s'est bien écrit, que demander de plus ?


Morceaux choisis :

Etre cocufiée par un mec que tu vois reproduit sur la face d'un building de vingt étages, ce n'est pas habituel.

Regarder des séries sur l'ipad dans un bain moussant en sirotant une coupe de champagne dans des bras accueillant c'est une version du bonheur.


Le <<divertissement que j'ai procuré>> à son mari... J'ai du mal à encaisser l'insulte.
_ Vous me prenez pour une pute ?
_ Non, bien sûr que non. Mon mari n'a pas  de goût pour les relations tarifiées. Il n'en a pas besoin : il lui suffit de se baisser pour ramasser de quoi se satisfaire.

Introduire le sujet du sexe en présence de Michael, c'est comme faire un barbecue à la campagne dans le sud de la France en été : il y a de fortes probabilités que cela provoque un incendie incontrôlable et c'est d'ailleurs pour cela que c'est interdit.




Thé accompagnant cette lecture : thé framboise nougat  , Earl-Grey, thé Sex on the Beach 

Musique accompagnant cette lecture : Camille Berthollet 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire