Mes derniers Avis lectures


Attention tout les livres jeunesse à partir de Matilda, vous renvois sur mon blog spécial jeunesse, afin que vous puissiez y lire mon avis.

18.5.16

Le journal de Mary


Auteur :  Alexandra Echkenazi

Genre  contemporain, romance

Edition : Belfond

Parution :  4 mai 2016

Pages : 288

Prix Broché: 18 €50  Prix numérique: 12 € 99





Avant toute chose je tiens à remercier les éditions Belfond pour leur confiance.

4 e de couverture :


Fin des années 1950, États-Unis. Mary Meyer vit à Langley avec son mari haut gradé de la CIA et leurs trois enfants. Artiste peintre, féministe, pacifiste – elle est fichée par le FBI comme une activiste de gauche –, Mary est à l'affût de nouvelles expériences.
Quand l'un de ses enfants meurt accidentellement, tout s'effondre. Mary décide de s'installer seule avec ses deux garçons dans le quartier de Georgetown, à Washington, où résident toute la classe politique et la haute société. C'est alors qu'elle recroise un certain Jack, rencontré vingt ans plus tôt à l'université, et que naît une passion qui va durer plusieurs années. Mary accepte de rester l'amour secret de cet homme qui ne peut l'officialiser en raison de ses fonctions. Elle est pourtant celle qui agit dans l'ombre, à ses côtés.
Celui qu'elle aime meurt à Dallas le 22 novembre 1963.
Mary est assassinée un an plus tard au bord du fleuve Potomac.
Le journal qu'elle tenait n'a jamais été retrouvé. Le journal du véritable amour de JFK... 


Mon avis :




Tout en se basant sur des faits réels et après un formidable travail de recherche Alexandra Echkenazi, nous offre dans son roman, une belle histoire d'amour impossible, digne de "Love story".
Elle a su magnifiquement s'approprier l'histoire de JFK et Mary Meyer, afin de nous proposer une version cohérente, et passionnante.
Le véritable journal de Mary, a mystérieusement disparu, certains affirment qu'il n'a jamais existé, d'autres qu'il a été brûlé.


Contrairement à ma progéniture, je ne suis ni une fan de l'histoire américaine, ni une spécialiste. J'ai beau avoir vu le film "JFK" avec l'école, je vais être honnête, il ne m'en restait rien, absolument rien. Enfin, je sais quand même qu'il a été assassiné, à la fin, hein.

Avec le journal de Mary, Alexandra Echkenazi, a réussi le tour de force de me rendre l'ex président des Etats-Unis, attachant, et terriblement moderne. Je me rends compte à quel point j'avais des préjugés, le concernant.
Mary n'est pas en reste, dans la modernité, non seulement, elle a réussi à divorcer d'un membre de la CIA, même si elle n'a pu se détacher entièrement de cette dernière. Mais elle s'affiche ouvertement, et revendique ses choix, et ses opinions. Elle sera son pilier, il sera, son oxygène. 


Mary et Jack ont su, m'emporter dans leur histoire, et j'aurais bien aimé, une fin illogique, contraire à la version historique. Pour que ces derniers puissent enfin vivre, leur amour, au grand jour.

Le journal de Mary, est une belle histoire d'amour, impossible, comme on les aime. Sur fond de complot et d'histoire américaine. Le tout savamment relié. Sans que la partie politique, n'empiète sur le côté romance. Découvrez, ou redécouvrez un JFK, humain, un brin fragile, mais terriblement attachant.



Morceaux choisis :

Très chère Mary,

Je profite d'un arrêt à Milwaukee pour t'écrire enfin. Je continue d'écumer le pays en long et en large. Encore deux ans à tirer ainsi, je crains d'y laisser ma santé (ça c'est pour que tu me plaignes un peu). Mon dos me fait terriblement souffrir. L'autre jour, j'ai même dû sortir les béquilles (so sexy, isn't it ?)
J'ai longtemps hésité à te faire signe après la soirée chez Ben. J'avais peur de t'importuner. Je ne voulais pas tirer parti de l'intense émotion de ce moment que nous avons vécu ensemble et profiter de ta reconnaissance pour avoir tabassé ton ex-mari (qui le méritait bien !), ou pire, de ta pitié.
Et puis je me suis dit : quel con ! Au contraire, profites-en justement ! Comme tu aurais dû en profiter il y a vingt ans ! Ne fais pas la même bêtise deux fois ! Mary, sache-le, je suis bien résolu à ne pas te lâcher. Je sais que tu es amoureuse de ce peintre, Noland. C'est bien, amuse-toi un peu, car bientôt nous serons ensemble et c'en sera fini de ces artistes qui te tournent autour.





Thé accompagnant cette lecture :thé des amoureux ^^

Musique accompagnant cette lecture : Love story (thème) et Grease 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire