Mes derniers Avis lectures




7.4.16

Les Deux Van Gogh

Couverture Les deux Van Gogh

Auteur :  Hozumi

Traducteur :  Karine  Rupp-Stanko

Genre Manga seinen

Edition :  Glénat
,
Année d'édition :  2015

Pages : 377


Prix : 10€75








Présentation de l'éditeur :


Fin du xixe siècle, Paris. Théodorus Van Gogh est un célèbre vendeur d'art chez Goupil & Cie. Ses clients : des grands bourgeois, conservateurs, en quête de signature prestigieuses et valorisantes, persuadés que l'Art n'est accessible qu'à un échelon supérieur de la société, en excluant d'emblée la plèbe ignorante.  Mais Théo recherche et développe de nouveaux talents, manieurs de techniques révolutionnaires. Souhaitant détruire le système de l'intérieur, il se sert de sa position pour mettre en avant des artistes peu académiques… dont son propre frère, Vincent.En France, l'œuvre d'Hokusai a eu une grande influence sur les peintres impressionnistes grâce à l'ouvrage La Manga présent dès 1860 dans les ateliers parisiens. Au Japon, Hokusai ressurgit dans les années 1950 dans les mangas, ces BD qui redécouvrent le trait dépouillé et l'économie de moyen dont il s'était fait le chantre… mais qui se retrouvent injustement méprisés en tant qu'"arts dérisoires". Cependant, quand la jeune génie du manga Hozumi ose réinterpréter à sa manière les mythiques frères Van Gogh, c'est un ouvrage tout aussi iconoclaste que le Déjeuner sur l'herbe qui nous est livré. Le titre a remporté le très populaire prix "Kono manga ga Sugoï" 2014, un prix décerné par un "jury" composé de plus de 400 professionnels de l'édition et de la librairie.

Mon avis : 



Un manga sur mon peintre préféré, en one shot, incluant également Théo, franchement comment résister.
Mais lorsque je vois au commencement, un avertissement, annonçant qu'il s'agit en réalité, d'une fiction, basée sur des faits réels, j'avoue avoir eu quelques sueurs. Déjà que la couverture ne m'attirait pas plus que ça, avec ce côté froid.
Je ne sais pas s'il s'est passé 10 pages avant que la mangaka, m'embarque dans sa réécriture de la vie de Vincent Van Gogh, déjà pour qui connaît l'histoire de ce peintre, la partie d'échec est réelle, et puis après on est tellement touché par l'intrigue et la sensibilité des dessins. Qu'on ne cherche plus à discerner le vrai du faux.
Plus qu'une biographie, c'est surtout l'amour fraternel de ses deux frères que la mangaka a cherché à retranscrire. Et c'est réussit, les héros de ce manga, sont aussi proches que les célèbres frères Van Gogh, qui, de mémoire, se sont échangés plus de 600 lettres.
Le fait d'avoir pris le partit de mettre Théo plus en avant, permet au néophyte de le découvrir, ainsi que son engagement à rendre la peinture accessible à tous.

La mangaka Hozumi avec sa réécriture de la vie du célèbre peintre prend un pari risqué. Mais c'est un défi qu'elle a su relever brillamment puisque contre toute attente, j'ai non seulement adhéré, mais adorée son interprétation. Et sa pirouette pour tout remettre à sa place à la fin, est ingénieuse, elle a même réussi à faire douter la fan de Van Gogh que je suis, c'est vous dire. Le tout est servit par des dessins d'une sensibilité presque poétique.
Un coup de cœur en ce qui me concerne.


En image :


Afficher l'image d'origine


Afficher l'image d'origine



Afficher l'image d'origine




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire