Mes derniers Avis lectures




13.3.16

Powerful tome 1 Le royaume d'Harcilor

Couverture Powerful, tome 1 : Le royaume d'Harcilor

Auteur :  S.N Lemoing

Genre  Fantasy, aventure

Edition : CreateSpace

Parution :  6 octobre 2015

Pages : 386 sur ma liseuse

Prix Broché: 9 € 71 Prix numérique: 2 € 99






Avant toute chose je tiens à remercier l'auteur  pour sa confiance.


4 e de couverture :



Depuis douze ans, le pouvoir a été usurpé au royaume d'Harcilor.
Cyr, un homme de savoir, et son fils adoptif, Kaaz, ont constitué une école secrète.

En effet, dans ce monde certaines personnes naissent dotées de pouvoirs magiques : les Silarens.
Seulement, il n'est pas toujours aisé de déceler ses pouvoirs.
Ils seront bientôt rejoints par une jeune femme bien mystérieuse qui a beaucoup à leur apprendre.

Alors que Litar, reconnu comme l'être le plus puissant du royaume s'absente durant quelques temps, ils entrevoient pour la première fois la possibilité d'agir.
Parviendront-ils à retrouver leur liberté ? Feront-ils les bons choix ? 




Mon avis :


Le peuple d'Harcilor vit sous l’oppression, d'un usurpateur, depuis 12 longues années. Brimé, oppressé, seul un petit noyau, espère, que le jour viendra, ou le royaume pourra enfin, se débarrasser de cet intrus, qui c'est proclamé roi.
L'arrivée d'une jeune femme dans le village, va précipiter les choses, beaucoup plus rapidement qu'ils ne le pensaient.

L'auteur nous offre, un univers, vaste et complet, avec ses propres codes, et son propre langage. C'est vaste, et complexe à la fois.

Même si l'histoire ne révolutionne pas le genre en elle-même, la qualité du texte riche et agréable, l'intrigue bien menée, avec des flashbacks réguliers, en ont fait une lecture agréable.
Seulement, il s'agit d'un premier tome, à l'univers, certes, intéressant et je le répète, vraiment bien travaillé, peut-être un peu trop, car malheureusement, on ne peut éviter, les longueurs d'un premier volume. Cela dit, c'est surtout sur les premières pages. Après on est totalement accaparé par l'histoire.

Les personnages n'ont rien à envier au monde dans lequel ils évoluent. Là encore, l'auteur, n'a pas fait les choses à moitié. Même les seconds rôles sont élaborés. Si les protagonistes sont nombreux, on se rend vite compte qu'un petit groupe se détache du lot.

En revanche, j'aurais aimé moins de facilité dans les batailles, et la fin me laisse mitigée. Je trouve que Litar, capitule trop facilement, c'est d'ailleurs en y réfléchissant, celui qui est le plus vague de tous, (peut-être est-ce un choix, par rapport au second tome).
À l'inverse, j'ai vraiment adoré le petit rebondissement, des dernières pages, bien vues, j'aime qu'un texte me surprenne jusqu'au bout.


Si l'idée de départ n'est pas des plus originale, l'univers riche mis en place, l'attirance des personnages, captive le lecteur. Et malgré quelques maladresses, "Le Royaume D'Harcilore" est une lecture qui s'avère agréable.



Un petit morceau pour mettre en appétit :


Assis sur un tabouret, vêtu de ses chausses et de sa chemise de dessous, Kaaz nettoyait les radis prévus pour le repas du midi dans un seau d'eau qui se trouvait devant lui.

Deux petits êtres s'insinuèrent au bas de la tente sur le plancher, en poussant des chicotements aigus. Le jeune homme leur lança quelques radis dont elles se délectèrent calmement à demi cachées sous la toile. En entendant des pas approchés, les souris emmenèrent leur nourriture pour la déguster à l'air libre.

voir le trailer




1 commentaire:

  1. Je ne connaissais pas mais il me tente bien ! Et je trouve la couverture magnifique :) !

    RépondreSupprimer