Mes dernières chroniques




dimanche 27 mars 2016

Le Seigneur du Miroir Fumant tome 1


Auteur :  Jess Swann

Genre  Fantasy

Edition : Artalys

Parution :  octobre 2014

Pages : 306 (sur ma liseuse)

Prix broché : 19 €80  Prix numérique : 5 €99 







Avant toute chose je tiens à remercier les éditions Artalys pour leur confiance. 


Résumé :


En 1521, les conquistadors profanent le Templo Mayor. La brillante civilisation aztèque s'éteint mais ses dieux subsistent dans l'ombre, et Tezcatlipoca est décidé à se venger de la destruction de son temple. Deux siècles plus tard, sa colère s'abat sur Edward Murray, descendant de Alonso De Alvaro, le premier Espagnol à avoir souillé son autel. Bien qu'étant un pirate, il s'est marié à une aristocrate, Katherine Willborough, qui lui a donné deux enfants. C'est cette famille que le dieu va chercher à détruire grâce à un plan tortueux, en plongeant Edward dans d'éternelles souffrances.


Mon avis :



Autant le dire tout de suite, je suis passée complètement à côté de ce livre.
Pourtant, il me faisait de l’œil depuis, un moment. J'adore les histoires de pirates, sans doute mon côté garçon manqué, je connaissais la plume de l'auteure, que j'ai découverte avec"La dame aux papillons",  et qui avait su me convaincre.

Tous les ingrédients étaient donc réunis, pour que ce soit une lecture plutôt agréable, voir plaisante. Je l'ai commencé dans le train me menant à Paris pour le salon. Au bout de 2h de train, je n'avais parcouru même pas une trentaine de pages, revenant souvent en arrière. Je me suis dit, "Ok ma fille, tu es excitée, tu n'arrives pas à te concentrer, tu laisses la pression retomber comme un soufflet, et tu reprends calmement. "Ne voulant pas rester sur un mauvaise impression de départ, j'ai relu le peu que j'avais déjà parcouru. Rien à faire, je suis restée complètement hermétique.Dommage, car, il y a pourtant de l'action, entre les pirates, les Dieux Azthèques, et les nombreuses îles, le dépaysement est total. On voit peu à peu, la vengeance du Dieux Tezcatlipoca prendre forme. Il était intéressant de le voir tirer les ficelles, pour faire de simples marionnettes, de ces humains.

Il y a une multitude de personnages, mais je n 'ai pas réussi à m'attacher réellement à eux, seule la petite Kiara a éveillé mon intérêt avant de m'agacer profondément.

Je crois que c'est la première fois que je n'ai pas envie de tuer un auteur qui me laisse sur ma faim, à la fin. Je ne pense pas lire le tome suivant, car pour moi, il s'était une vraie lecture en souffrance, si je ne l'avais pas lue dans le cadre d'un partenariat, je l'aurais abandonnée.

L'histoire de ce dieu vengeur, est complexe et compliquée, de nombreux protagonistes interviennent, et les histoires, s'entremêlent. Pour l'apprécier, il vous faudra être patient et concentré. L'auteure à su recréer tout un monde, malheureusement, parfois trop de détails, tue le détail.


Un petit morceau pour mettre en appétit : 


Le mal était fait depuis bien longtemps. Jaloux de la trahison d'Edward, il l'avait marqué du sceau de l'infamie et l'avait condamné à mener l'existence précaire d'un hors-la-loi, d'un pirate. Il ne l'avait pas fait pour venger sa sœur mais pour soulager son cœur blessé de ne pas voir ses sentiments partagés.



perplexe





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire