Mes derniers Avis lectures




30.3.16

La grève des femmes FORMIDABLES

Couverture La grève des femmes formidables



Auteur :  Alex Riva

Genre contemporain

Edition : Denoël

Parution :  3 mars 2016

Pages : 272

Prix : 15 €







Avant toute chose je tiens à remercier les éditions Denoël pour leur confiance.


Présentation de l'éditeur :


Chères femmes formidables,(et chers messieurs curieux…),

Si vous vous dites souvent que :

Vous êtes fatiguée de tout gérer, pour tout le monde, tout le temps,
Vous répétez à vos enfants chaque jour la même chose sans effet,
Vous vous retenez de donner votre démission à chaque crise de votre patron,
Vous aimeriez bien avoir une vingt-cinquième heure juste pour vous,…
Alors il est temps de venir découvrir mes aventures et celles de mes amies Alice, Andréa et Chloé. Elles vous rappelleront sûrement des moments que vous avez déjà vécus, des rires, des larmes, des colères, des moments de blues… Bref, tous les instants de la vie d’une femme formidable parce que, vous aussi, vous en êtes une !

Si vous prenez autant de plaisir à lire notre histoire que nous en avons eu à la vivre, c’est que j’ai bien fait de vous écrire.

Emma


Mon avis :



Découvrez ces femmes formidables que sont Emma, la narratrice, Alice, Chloé et sa sœur Andréa. Quatre amies inséparables, quatre caractères et vies différents, mais un seul point commun. Elles en ont marre !

Leur rituel, un dîner mensuel entre filles, occasions pour elles de s’épancher un petit peu, sur leurs peines de cœur, leurs problèmes relationnels et familiaux, bref sur tout ce que la vie peut nous réserver en bon, comme en mauvais.
C'est au cours de l'un d'eux qu'est évoquée l'idée de faire une grève. Mais attention pas une grève avec piquet, et tout le tralala, mais dans loin pour favoriser le dépaysement et la réflexion.


Aussitôt évoquée, aussitôt projeté, et leur complicité de toujours, leur permettra de comploter contre famille, et patron.

Ont-elles vraiment tout prévu ? Leur plan ne risque-t-il pas de se refermer sur elles ?


Qui d'entre nous, n'a jamais eu envie de dire, STOP, d'envoyer tout valser, de jeter l'éponge, bon d'accord entre le dire et le faire, il y a un pas-de-géant, qu'on ne franchit pas forcément.
Nos compères l'ont fait, et les voilà parties pour une semaine revigorante en Grèce


C'est irrésistiblement frais, c'est plein de clichés, ou du moins, les situations vécues nous parlent tellement qu'on a cette impression.



On a toutes une part de la sagesse d'Emma en nous, de la joie de vivre de Chloé, le côté mère poule d'Alice, ou bien encore, eu des peines d'amour, d'être heureuse dans son cocon familial, et de vouloir plus, et se stresser pour une grossesse qui ne vient pas. Peut-être avez-vous eu envie un jour de changer de métier, ou de faire différemment ce dernier, envie de prendre votre envol.


Voilà pourquoi ce livre plait, car on s'identifie aisément aux personnages, féminins comme masculins. J'ai eu peur un moment que l'auteure ne tombe dans la facilité, et bien ce n'est pas le cas. J'ai eu pitié de Vincent qui est la caricature d'un de mes proches, mais le personnage d'Alex Riva a su évoluer, lui.
J'ai aimé tout, je dis bien tous les personnages, qui sont bien travaillés, le seul que je n'ai pas réussi à cerner vraiment, c'est Olivier, est-ce qu'il n'est là que pour servir de tremplin ? Le tome deux me le dira. Enfin mon préféré ne pouvait être que Hugo !


Un livre agréable, qui parlera à chacun de nous, alors que l'on s'attend à une petite chick-lit, on se rend compte que mine de rien, ce livre est plus profond qu'il n'en a l'air et nous fait réfléchir sur notre propre situation. Pas étonnant qu'il ait eu tant de succès, en auto édition. Les éditions Denoël ont bien fait de le reprendre. J'ai hâte de lire le tome 2, pour continuer l'aventure.



Morceaux choisis :


(...)
_ Papa, on peut en mettre un pour toi et moi ?
_ Mais tu n'es pas mon amoureuse !
_ Tout à l'heure tu m'as dit que c'était pour que l'amour dure toujours, et nous on s'aimera toujours, non ?
Il lui sourit. Il fondait littéralement devant cette mini Andréa. Il se laissa convaincre et alla acheter un cadenas à l'un des vendeurs à la sauvette présents sur le pont.
_ Lisa, qu'est-ce que tu veux écrire ?
_ Tu vas faire un cœur avec un A et un V en haut, un L en dessous. Comme ça, l'amour durera toujours entre nous trois.


_ Voilà une excellente nouvelle ! Toi qui le trouvais charmant mais en couple, tu vas pouvoir le trouver, maintenant, tout simplement charmant...




(...) Hugo fonçait dans ma direction. J'eus tout juste le temps de le saisir au vol.
_ Hugo, mon fournisseur de bonbons !
_ Bah oui. Tu veux un baiser baveux ?
Il s'approcha la bouche ouverte pour m'embrasser.
_ Bravo, Hugo ! dit Mike.
_ C'est qui lui ?
Il le dévisagea, réfléchit un instant.
_ Il faut aussi lui donner des bonbons ? C'est ton amoureux ?





1 commentaire: