Mes dernières chroniques




jeudi 26 novembre 2015

Sans un mot


Auteur :  Harlan Coben
Traducteur :  Roxane Azimi

Genre Thriller


Edition : Pocket

Année d'édition :   2014 pour cette édition

Pages : 288


 Prix : 8€10 




Synopsis :


Jusqu'à quel point connaît-on vraiment son enfant ? Mike et Tia ne cessent de se poser la question : leur fils Adam, seize ans, a changé. Réfugié dans sa chambre, il ne quitte plus son ordinateur. Malgré leurs réticences, Mike et Tia se décident à installer un logiciel de contrôle. Un jour, un e-mail inquiétant. Et Adam disparaît. Sans un mot... C'est alors que tout bascule. Sur un rythme d'enfer, Harlan Coben nous entraîne dans un thriller plus électrisant que jamais. Pièges du web, délinquance virtuelle, tueur psychopathe, le maître de nos nuits blanches se joue de nos angoisses avec une délectation machiavélique.


Mon avis :


Alors là, autant vous le dire tout de suite, je dis merci à mon cahier à spirales, lu en août, chroniqué en novembre, et plus aucun souvenir, sinon les notes que j'avais griffonnées, c'est dire...

C'est avec ce titre que j'ai découvert l'auteur. Depuis le temps que j'en entendais parler, il fallait que je le lise au moins une fois. Puisque comme tous les auteurs populaires, il est très controversé.

C'est le synopsis qui a influencé mon choix, nous pensons tous (moi la première) connaître mieux que quiconque son enfant. Et pourtant, Chers Parent, on ne connaît que ce qu'ils veulent bien nous montrer. (je ne fais pas exception à la règle).

Autre point qui attisait ma curiosité, la présence de cet outil tellement adulé des ados, l'ordinateur. Pire l'espionnage technologique. Mike et Tia, emploient les grands moyens, logiciel espion, GPS. On oublie bien souvent que l'on est grâce, à nos "petits joujoux" fliqués en permanence.   

Le premier Bémol que j'ai noté, c'est la présence de nombreux personnages, ce qui a parfois compliqué ma lecture. Après un arrêt, il me fallait un moment pour tous les remettre.
Autre point négatif souligné, les longueurs, notamment dans le début, j'ai trouvé que l'intrigue était longue à se mettre en place.
Ce que j'ai aimé, c'est la crédibilité des événements, c'est ça qui fait froid dans le dos, qui nous pousse, à continuer l'histoire, pour en savoir toujours un peu plus. Comment tous ces personnages vont se relier.

"Une fin pas vraiment surprenante", voilà ce que j'ai marqué, et me voilà bien embêtée, car je ne m'en souviens absolument pas. Et comme ce livre était un emprunt, je ne peux malheureusement pas la relire, là tout de suite, avant de vous donner ma chronique. Bien sûr, j'aurais pu tricher, et broder, ou voir d'autre avis sur internet. Mais je préfère la carte de l'honnêteté. Ce livre ne m'a pas marqué.

Vite lu, et tout aussi vite oublié.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire