Mes dernières chroniques




mardi 17 novembre 2015

D'un combat à l'autre


Auteur :  Béatrice Nicodème

Genre jeunesse, historique


Edition : Nathan, jeunesse

Année d'édition :  Mars 2014

Pages : 160



Prix : 5€50



Synopsis :


Août 1914 : Irène et Ève Curie sont en vacances tandis que leur mère Marie – déjà lauréate du prix Nobel avec son mari Pierre, mort huit ans plus tôt–, finit d'aménager son Institut du Radium. Mais lorsque la guerre est déclarée, Irène, l'aînée, rentre aider sa mère à équiper des voitures d'appareils à rayons X pour se rendre dans les hôpitaux du front. Ève, qui rentre en sixième, a plus de goût pour la littérature et les arts que pour les sciences. Que peut-elle faire de son côté pour aider les soldats ? Chacune à sa manière, les deux jeunes filles participeront à l'effort de guerre.


Mon avis :


Béatrice Nicodème fait partie de ces auteures jeunesses que j'avais très envie de découvrir. D'une part parce qu'elle sera présente au salon du livre de Montreuil et d'autre part, parce que son dernier roman, m'intrigue assez pour figurer dans ma wich.

Étrangement, je n'avais pas vu circuler ce livre sur le net.
Qui ne connait pas Marie et Pierre Curie ? (à part mon fils apparemment). Soyons honnête hormis le fait qu'elle était passionnée de science et de mathématique, qu'elle avait eu des prix Nobel pour ses recherches, dont celles sur la radioactivité, je ne savais pas grand chose.

Ce livre condensé m'en a appris plus que toutes mes années d'études, enfin peut-être également parce que j'y étais plus attentive. L'auteure s'adresse à des jeunes de 11 ans, si son style se dépouille de toutes fioritures pour être simple, il n'en demeure pas moins riche, en vocabulaire. Un bon point.

Autre aspect positif, à la fin du roman, Béatrice Nicodème, nous informe sur ce qui est réel, et, ce qu'elle a inventé, pour les besoins du livre. Je dois reconnaître qu'elle m'a donné envie d'en savoir plus. J'ai bien envie de lire la biographie qu'Eve a faite sur sa mère, ainsi que les lettres que la fille d'Irène à publiée.

La seule chose que je reprocherais, c'est la couverture, elle a beau être magnifique, je lui reproche le fait de nous donner à penser qu'il n'y a que quelques mois, voir une année ou deux qui séparent les deux sœurs. En réalité Irène est déjà une jeune femme, alors qu'Eve n'est encore qu'une enfant de 10 ans.

Plus qu'un livre sur la guerre ou sur Marie Curie, c'est un roman sur une famille, exceptionnelle. Sur des destins hors du commun. Et sur le rôle souvent méconnu qu'à eu les petites Curie créées par Marie Curie. Ainsi que l'implication des plus jeunes afin de soutenir les soldats.
Une belle découverte, parfaite pour apprendre, ou redécouvrir une partie de la Grande Guerre, avec en prime, des suppléments d'information en fin de livre sur la radioactivité.


Un petit morceau pour mettre en appétit :

Quelle importance ont les bonnes notes quand les Allemands menacent d'écraser la France ? Mé lui a expliqué hier soir que beaucoup d'hommes mourraient à la guerre, que les jeunes devaient donc être prêts à les remplacer plus tard. Ève ne voit pas en quoi faire des divisions et calculer la surface d'un rectangle va aider à préparer l'avenir du pays. 


1 commentaire: