Mes dernières chroniques




lundi 19 octobre 2015

Lundi 19 Octobre 2015


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Gaellanea pris la relève après Mallou, le récap des liens se fait maintenant sur son blog.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?








Une autre idée du silence de Robyn Cadwallader, un monde que je ne soupçonnais absolument pas. A la fois passionnant et terrifiant, mon premier coup de cœur de cette rentrée littéraire 2015.


Il s'agit d'une relecture, mais dans un esprit totalement différent depuis que j'ai visité la maison de Nohant.








East Texas, années 1930. Elevée dans la pauvreté par son père au bord du fleuve Sabine, qui coule jusqu'aux bayous de Louisiane, May Linn, jolie fille de seize ans, rêve de devenir star de cinéma. Un rêve qui s'achève lorsque son cadavre est repêché dans le fleuve. Sue Ellen, sa camarade adolescente la plus révoltée, accompagnée de ses amis Terry et Jinx, une jeune Noire, décide alors de l'exhumer, de l'incinérer et d'emporter ses cendres à Hollywood. Si May Linn ne deviendra jamais une star, ses restes au moins seront répandus à l'endroit de ses rêves. Tout ce qu'il leur faut, c'est de l'argent et un radeau. Le radeau est facile à trouver ; l'argent demandera un sacré culot, car c'est un magot d'origine criminelle qu'ils parviennent à dérober. Accompagnée de la mère dépressive de Sue Ellen, la singulière équipe s'embarque alors dans la périlleuse descente du fleuve. Car non seulement l'oncle Eugene et l'agent Sy les pourchassent pour récupérer le magot, mais Skunk, un tueur légendaire et pourtant bien réel, cherche à leur faire la peau. Quand vous décidez de faire vôtres les rêves d'une amie, ses pires cauchemars peuvent aussi profiter du voyage... Quinze ans après son chef-d'oeuvre "faulknérien" Les Marécages, Joe R. Lansdale renoue avec le souffle de la grande littérature du Sud en livrant cette aventure émouvante et palpitante, parfois onirique, où résonnent des échos des Aventures d'Huckleberry Finn et de La Nuit du chasseur. Thriller riche en suspense, Les Enfants de l'eau noire est aussi un grand roman américain "Southern Gothic".

Je n'ai lu que les 60 première page avant dodo, l'auteur semble utiliser l'humour noir, un bon début.






Couverture de Par le sang, Episode 3 : Larmes de sang  

Pour ces deux prochaines semaine je participe au marathon 3000 pages de l'épouvante (article à venir) organisé par Marjorie Littérature, donc si je suis sûre de lire ces deux livres, d'autres vont s'y ajouter, le temps de choisir ma PAL et vous présente le tout. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire