Mes dernières chroniques




vendredi 11 septembre 2015

Princesse Sara tome 8 : Meilleurs vœux de mariage


Scénario:  Audrey Alwett

Dessin :  Nora Moretti

Couleurs :  Marina Duclos

Genre Bande-Dessinée, jeunesse 

Edition :  Soleil

Année d'édition :   26 Août2015


Pages : 48




Synopsis :


Le défi s'annonce de taille pour Sara Crewe ! Elle doit aider Lavinia, son ennemie légendaire, à fuir son mariage. Le vieil Ernest, propriétaire de la fabrique d'automates qui appartenait autrefois aux Crewe, vient de la démasquer. Et pire que tout, une fausse rumeur met en danger la fameuse fabrique ! Sara se retrouve sur tous les fronts et n'a pas le temps de s'occuper de James. Or Lavinia, que la reconnaissance n'étouffe pas, trouve le jeune homme très à son goût !



Mon avis :


Une éternité, c'est l'impression que m'a donnée l'attente entre la fin de ma lecture du tome 7 et ce volume, croyez-moi, je l'ai surveillé de près.
Contrairement à ce que je pensais, ce n'est pas le volume final, si 3 mois et quelques jours, c'est une éternité, imaginez un peu, l'attente du prochain volume.

Surtout s'il est de la même qualité. Le retour de Lavinia à relancé la dynamique de l'histoire, et ce tome 8, est magistral, suspens, complot, révélations, amour, amitié, le tout parsemé par une Lavinia débordante d'énergie, et de malice, une vrai "attachiante" comme dirait Sarra Manning.

On passe de l'agacement au rire, car il y a bien une ou deux personnes que l'on a envie de secouer comme un prunier, notamment ce vieux (bip) d'Ernest Delatour, par son entêtement, il est à deux doigts de ruiner l'entreprise, d'automates. Mais à tout malheur est bon puisque cela permettra à Léopold de se révéler, et la raison l'emportera.

Lavinia n'est pas en reste, si elle nous fait bien rire, elle est également à l'origine des menaces que son futur mari, proférera à l'encontre de Sara, sans parler de sa petite mise en scène, avec James, oh que j'ai eu envie de lui arracher les yeux !

Bref, un petit coup de cœur pour ce huitième tome. Je ne vous parlerais pas des dessins, car je risque fort de vous dire, une fois de plus, combien ils sont beaux, et que je les adore. Si la robe de marié de Lavinia, n'est pas aussi époustouflante que celle que portait Sara pour le bal masqué, elle en est pas moins féerique.

Pour finir de vous convaincre.

Vous ne connaissez pas encore la version BD de ce classique, vous, vous êtes toujours demandé ce qu'il arrivait à Sara Crewe, une fois retrouvé par l'ami de son père, qu'attendez-vous pour vous précipiter sur cette fabuleuse saga que nous offre Alwett, Moretti et Duclos.


En image :























2 commentaires:

  1. Je viens d'acheter les deux premiers tomes de cette BD pour ma fille (qui est d'ailleurs en train de les lire).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah j'espère qu'elle les appréciera autant que moi :)

      Supprimer