Mes derniers Avis lectures




1.9.15

Madame Pamplemousse et ses Fabuleux Délices


Auteur :  Rupert Kingfisher

Illustration : Sue Hellard

Genre Jeunesse

Edition :  Albin Michel collection Witty

Année d'édition :  2012

Pages : 126

Prix : 8€50





Synopsis :


Comme chaque été, Madeleine est forcée de travailler dans l'immonde restaurant, Le Cochon hurleur, de son détestable oncle, monsieur Lard. 
Mais un jour elle découvre par hasard l'épicerie la plus mystérieuse de Paris. 
La boutique est tenue par madame Pamplemousse, et cette dame prépare les plus étranges, les plus délectables, les plus exceptionnels, les plus époustouflants délices au monde...





Mon avis :


Il y a quelques mois, je vous proposais mon avis sur le tome 2, non, non, vous ne rêvez pas, il s'agit bien là, du tome 1 et non du trois. Oui, je sais, c'est une vilaine manie, que j'ai, lire les sagas dans le désordre, pourvu que cela ne devienne pas une habitude. Force est de constater, deux choses, la première, les différents tomes peuvent fort bien se lire, séparément. Puisque Rupert Kingfisher, nous donne l'essentiel du tome, précédent.

Deuxièmement, du fait d'avoir commencé, la trilogie des Madame Pamplemousse, par le second volume, m'a ôté toutes surprises, sur ce volume. Puisque la magnifique plume de Kingfisher, soit dit en passant, aussi agréable que celle de Roald Dahl, est, ainsi faite, qu'il reprend habilement les points essentiel du tome précédent, du coup, je savais ce qui aller se passer. Le jour où j'arrêterais ce travers de ne pas commencer par le tome 1, j'arrêterais de me spoiler bêtement !

Cependant la mise en place de la relation de confiance, et d'amitié entre la grande Madame Pamplemousse, et la jeune Madeleine, était fort intéressante, très bien construite. Je ne reviens pas sur l'histoire, le synopsis étant suffisant, à la compréhension.

Les personnages sont peut-être un brin caricaturaux, mais qu'est-ce que j'ai aimé détester, ce "gros" Lard. Le nom donné à l'oncle de Madeleine, est vraiment judicieux. Je ne vous parle même pas de la représentation qu'en fait Sue Hellard.

Malgré tout, j'étais complètement plongé dans ce volume, une fois de plus, l'auteur à su m'embarquer, et c'est avec, un grand "Bien fait pour lui!!" Que j'ai refermé le livre. Le temps d'un instant, j'étais redevenue la petite fille de 9 ans, que j'étais. Preuve en est que ce livre, très jeunesse peut convenir à tous les âges.

Je vous le disais plus haut, c'est Sue Hellard qui illustre ce livre, et je dois reconnaître que si la couverture, est beaucoup moins girly que celle du troisième volume, elle est tout aussi magnifique, que celle du second volume. Un plaisir pour les yeux.
En préparant cet article, j'ai enfin compris pourquoi j'aimais autant ces lectures. Les dessins de Sue Hellard me font penser à celles de Vivien Kubos, l'illustratrice des Sarah Kay, ou bien encore des Holly Hobbie qui ont baigné mon enfance. Ajoutez à cela une plume digne du grand Roald Dahl, vous obtenez des livres de grande qualité.

En bref, des livres à découvrir, ou à faire découvrir à vos enfants, malgré un côté féminin, ils conviennent aussi parfaitement aux jeunes garçons.



1 commentaire: