Mes derniers Avis lectures


Attention tout les livres jeunesse à partir de Matilda, vous renvois sur mon blog spécial jeunesse, afin que vous puissiez y lire mon avis.

13.8.15

La mémoire de l'eau T1 et T2


Scénario:  Mathieu Reynès

Dessin :  Valérie Vernay

Genre BD,fantastique 

Edition :  Dupuis

Année d'édition : 2012


Pages : 46





 Tome 2



Scénario:  Mathieu Reynès

Dessin :  Valérie Vernay

Genre BD,fantastique 

Edition :  Dupuis

Année d'édition : 2012


Pages : 48





Commander la version intégrale



Synopsis :


Le jour où Marion emménage avec sa mère dans la maison de famille dont elles ont hérité, une nouvelle vie commence pour la petite fille. Fini la vie citadine, les voilà installées au bord de la mer, dans le village où ses grands-parents ont vécus plus de trente ans auparavant. L'endroit est magique : une vue imprenable, la plage au pied du jardin... Au village, les plus anciens se souviennent du grand-père de Marion, disparu en mer bien avant sa naissance ; c'est l'occasion pour elle d'en apprendre un peu plus sur l'histoire de sa famille, dont elle ne sait presque rien. Et puis, il y a ces rochers sculptés, sur la lande, dont les anciens du village disent qu'ils sont une trace de légendes oubliées... Mais alors dans ce cas, pourquoi déchiffre-t-elle sur l'un d'entre eux les initiales et la date de disparition de son grand-père ? Et pourquoi le gardien de phare, leur plus proche voisin, leur paraît-il si hostile, alors qu'il a été l'ami de son grand-père du temps de sa jeunesse ? Un récit fantastique sur fond de secret de famille et de légendes maritimes, qui met en scène une petite fille d'aujourd'hui.




Mon avis :


Je ne regrette absolument pas la lecture de cette BD, qui m'a été chaudement recommandée.
Marion et sa maman, doivent se reconstruire, abandonnées par l'homme de la famille. Rien de mieux pour cela qu'une maison familiale, si Caroline la maman de Marion y a quelques très vieux souvenirs, puisqu'elle vivait pendant un temps, sur l'île. La jeune fille, elle, doit s'approprier ce nouveau territoire.

Lorsqu'on est jeune et intrépide, on va de découverte en émerveillement. De caractère enjoué, et curieux, Marion, explore l'île, elle sera fascinée, par d'étranges sculptures, représentant des têtes grimaçantes, il y en a partout dans le village. Mais que représentent-elles ?

De même, ce vieil homme, qui rôde, comme un loup solitaire, aussi banni de la communauté que son phare. Que cherche-t-il ? Ami ou ennemi, en tous les cas, Marion se voit formellement interdire la fréquentation du lieu et de son habitant.

Mais lorsque l'on est une enfant audacieuse et déterminée, on a qu'une envie braver les interdits.

Mathieu Reynès prend le temps de mettre en place son histoire. Tout au long du premier tome, on en apprend d'avantage sur l'histoire de Marion et Caroline. Le côté fantastique que l'on sent poindre, avec les étranges statues, attise notre intérêt, et si j'ai un conseil à vous donner, pour le cas où vous ne liriez pas la version intégrale, prenez soin, d'avoir les deux tomes, avant de commencer, car, la fin du premier volet, vous laissera tellement en haleine, que vous n'aurez qu'une hâte, lire la suite.

Comme on peut s'en douter le second tome, est celui des révélations, il lève le voile, sur les mystères et les non-dits.

Côté graphisme, pour tout vous dire, si je reste admirative sur des dessins plus modernes tels que ceux de Nora Moretti, pour la saga des "Princesse Sara", j'apprécie aussi les dessins plus classiques, de ceux que l'on retrouve ici. Valérie Vernay nous offre des dessins tout doux, tout en rondeurs, aux teintes douces, dont l'abondance de bleu, n'est pas sans rappeler celui de l'eau. Avouez que ces couvertures et les planches (cf plus bas) donnent envie !

En bref, une très belle histoire, où la Bretagne, et ses mystères sont mis à l'honneur. Une intrigue palpitante, des secrets de famille. Tout y est. La mémoire de l'eau fait partie de ces livres inclassables, qui correspondent aussi bien aux enfants, qu'aux adultes. Les uns se laisseront plus facilement attendrirent par l'héroïne et les graphismes, les autres par l'histoire et ses mystères.



En image :







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire