Mes derniers Avis lectures




31.7.15

Atlantis tome 1 L'héritière


Auteur :  Christine et Madeleine Féret-Fleury

Genre Jeunesse, fantastique

Edition :  Hachette (jeunesse)
Année d'édition :  2008

Pages : 310 

Prix : 6 € 90







Synopsis :


Depuis la disparition de ses parents, la jeune Adel Pullman n’a qu’un refuge : le grenier du sinistre orphelinat où elle est obligée de vivre. C’est là qu’elle fait deux découvertes surprenantes : le carnet de son père et un médaillon aux étranges pouvoirs qui lui permet de basculer dans un autre monde. Ces objets ont-ils un lien avec le continent englouti que le professeur Pullman recherchait quand il a disparu ? La légende d’Atlantis est-elle en train de renaître ? Adèle se lance dans cette quête légendaire, seule. Seule ? Pas vraiment. Car un personnage mystérieux la poursuit sans relâche.



Mon avis :


J'ai découvert l'une des auteures, il y a peu, avec "Au bois dormant", ayant bien aimé sa plume, j'avais envie d'en savoir plus. Même si cette trilogie est écrite à quatre mains, je voulais voir ce que cela donnait.

Premier constat, le style est beaucoup plus jeunesse que le précédent. J'ai eu plus de mal à entrer dedans. Peut-être aussi, est-ce dû à l'image que je m'en faisais. En effet au vu du titre et du synopsis, je m'attendais à tout autre chose.

Alors, oui, il ne s'agit que du premier tome, et comme généralement dans ces cas-là, ce dernier, pose les bases de l'histoire.

Ce que je regrette avec les romans jeunesses, c'est leur facilité. Mais ça s'est mon cerveau d'adulte qui se mêle de ce qui ne le regarde pas, et voudrait que les personnages, est des chemins plus tortueux, avant d'arriver à leur fin.
Donc si tout s’enchaîne une fois de plus un peu trop vite, et très ou trop facilement, nombres de détails sont là pour nous immerger dans le monde d'Adel.

J'ai franchement adoré le début, d'ailleurs ma lecture s'est faite, au ressenti de ce livre, très vite sur la première moitié, adorant ces flashbacks, le mélange passé, présent. Le côté mystérieux que cela conférait au texte. Et puis pouf, ça cesse brusquement, pour cette fois-ci, interagir avec les "visions" d'Adel, honnêtement, je les ai trouvés beaucoup moins concluante. Je ne sais pas, c'était un peu flou, parfois, il m'a fallu du temps, pour comprendre, ou on en était. Sur la dernière partie, ma lecture s'est faite plus lente, moins passionnée.

De plus, je n'ai pas eu beaucoup d'affinité avec l'héroïne, qui m'a souvent tapée sur les nerfs, un peu trop niant, niant à mon goût. Trop crédule. À l'inverse, j'ai adoré le personnage d'Aeilin, si vous connaissez la saga des "Royaumes invisibles", et que vous êtes un fidèle du blog, vous savez que j'adore Puck, eh bien, Aelin, c'est la version féminine de Robin Goodfellow, version Julie Kagawa. Petite par la taille, mais avec un fort caractère et un bagout qui l'est tout autant. Comme en plus, elle est directe et a son franc parlé, cela met un peu d'humour, ce qui n'est pas pour me déplaire.

En bref, une histoire agréable, malgré quelques petits défauts, dus au fait qu'il s'agisse d'un premier tome. Si nos auteures, ne révolutionnent pas le genre, et préfèrent s'appuyer sur les bases classiques et solides, des romans fantastiques jeunesses, une orpheline, un méchant avec un côté, très sombre, très noir, des amies avec de fortes personnalités. Ils ont au moins le mérite de nous donner envie de savoir la suite. Cela fait déjà quelque jour, que j'ai envie de me plonger dans le tome deux. Et pour moi, ça veut dire que malgré tout, cette trilogie, s'annonce bien prometteuse. 



Pour aller plus loin :


À lire si vous aimez : Les univers classiques des romans fantastique jeunesses

À éviter : Si vous n'aimez pas les gros tomes d'introduction, où on a l'impression que l'histoire n'avance pas.




1 commentaire:

  1. Oh je ne savais pas qu'elle avait sorti ce début de saga ! Je pense quand même lire plutôt Au bois dormant :)

    RépondreSupprimer