Mes derniers Avis lectures




27.5.15

Night-Café tome 1

Couverture Night café - My sweet knights, tome 1

Auteur :  Maki Enjoji


Traducteur :  Sonia Verschueren


Genre Manga josei


Edition :  Kazé


Année d'édition :  2014


Pages : 192


Synopsis :


Veuve à seulement 23 ans, Hina apprend du séduisant avocat de son défunt mari que ce dernier lui a légué un curieux héritage : un immeuble au sein duquel se trouve un café pas comme les autres, le Queen's Cafe. Tandis que la jeune femme part à la découverte de sa nouvelle propriété, elle perd soudain connaissance. Et quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle se réveille entourée de trois preux chevaliers : de jeunes et beaux serveurs qui gèrent ensemble cet établissement qui n'ouvre qu'à la nuit tombée...


Mon avis :


On doit la trilogie des Night-Café aux éditions Kazé.

Alors je ne sais pas où j'étais lorsque j'ai lu le synopsis, afin de voir, si oui, ou non, je validais ce choix. Ou si mes lunettes étaient bien nettoyées. J'étais persuadée d'avoir à faire à une histoire fantastique, sans doute l'aspect bar de nuit, allez savoir !
En fait, je ne pouvais pas en être plus éloignée. Puisqu'il s'agit surtout d'un manga pour jeune femme (De 15 à 30 ans, comme le dit la définition, pas de bol pour moi, je suis trop vieille :p )
C'est sans doute à cause de mon âge, que je n'ai pas adhéré complètement à ce manga. ^^

Pour faire simple disons que le josei est au manga, ce que les éditions Harlequin sont à la littérature.

Du coup, nous avons Hina, jeune et jolie femme de 23 ans, qui se retrouve subitement veuve (inconsolable, cela va de soi), son richissime, et très vieux mari, lui a laissé en héritage un immeuble, où se trouve le Queen's café, un étrange bar qui n'ouvre que la nuit, géré par 3 jeunes hommes. Qui vont prendre Hina sous leurs ailes.

Les dessins sont plutôt agréables, à une exception près, les trois protagonistes masculins, sont tellement androgynes qu'ils finissent par se ressembler.
L'histoire, elle, n'est pas mal, même, si, ce premier tome, ne répond pas à toutes nos questions. J'imagine que les prochains y répondront plus.

Mais alors, l'héroïne, elle est comment dire ... Niaise, stupide, et agaçante. Les hommes qui gravitent autour d'elle, lui font un rentre-dedans que même un gamin de dix ans verrait, et elle, elle ne comprend rien. Je pense que l'auteur a voulu faire de Hina, une ingénue, mais c'est plutôt une chiante qu'autre chose. "Je suis qu'une pauvre orpheline, je n'ai été que 2 ans heureuse, lorsque j'étais mariée, et je suis inconsolable de la mort de mon mari (qui avait bien 40 ans de plus.) je n'aimerai jamais personne d'autre, je veux rester fidèle à mon mari.

Je ne reproche pas ce côté, car mon mari, est également plus âgé que moi, et je ne pense pas qu'après lui, il y en aura un autre. Ce que je reproche, c'est qu'elle nous le rabâche une fois toutes les 10 pages, tout en sautant sur tout ce qui bouge, chaque fois qu'elle a trop bue.

Comme il s'agit que d'une trilogie, je lierais le second tome, (au moins) car dans celui-ci malgré tout les points négatifs, notre héroïne semble vouloir s'investir vraiment, dans le bar que lui a légué son mari, et j'aimerais voir ce qu'il advient avec le prochain tome. Une chose est sûre, ce ne sera pas une priorité de lecture.

En image :



Résultat de recherche d'images pour "night café tome 1"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire