Mes derniers Avis lectures




14.5.15

Lost Paradise tome 2

Couverture de Lost Paradise, Tome 2


Auteur :  Toru Naomura

Traducteur :  Fédoua Lamodière


Genre Manga shonen


Edition :  ki-oon


Année d'édition :   2012


Pages : 224




Synopsis :


Grâce à l’aide providentielle d’une mystérieuse fille masquée, Sora parvient à remporter son premier duel et à arracher Koharu des griffes de Shinji. Dès lors, la lycéenne n’a plus qu’une idée en tête : libérer une à une toutes les élèves de l’académie via l’Hexagram !
Hélas, si les étudiants ne peuvent plus s’en prendre physiquement aux filles délivrées par Sora, ils trouvent d’autres moyens tout aussi cruels de s’acharner sur elles… Seule solution : se faire un allié qui accepterait de devenir leur protecteur à la place de la jeune combattante… Mais dans cette école, peut-on vraiment accorder sa confiance à un garçon ?


Mon avis :


Oh là là, ça faisait plus d'un an que j'avais lu le tome 1 (peut-être même plus), et franchement, je me suis demandé si, je ne devrais pas le relire avant de reprendre cette saga, ou même si, je ne ferais pas mieux de la laisser de côté. Certes, j'avais apprécié le premier tome, mais je me souvenais aussi qu'il était assez dur.
Pour une fois, j'ai bien fait de ne pas trop m'écouter, car non seulement la relecture du premier tome, était inutile, vu que je me souvenais plutôt bien de ce qu'il s'y était passé. Mais en plus se second tome, c'est avéré aussi addictif que le premier. Au besoin, une version raccourcie y était incluse à la fin.

Autre crainte, que le mangaka n'est pas su se renouveler, et que ce second tome ressemble à s'y méprendre au précédent. Eh bien me voilà rassurée. Car il s'agit bien d'un prolongement, et non d'une pâle copie.
Le règlement du jeu s'affine, tout en laissant encore des inconnues.

Alors que le premier tome, montrait un jeu, violent et cruel envers les filles (prise comme arme) ce second épisode, nous montre qu'à certains moments le propriétaire de la fille, doit, savoir la protéger, s'il ne veut pas subir de lourdes sanctions. Notamment lorsque cette dernière est sauvagement attaquée par un autre garçon. Malheureusement, les concurrents de Sora n'hésiteront pas à attaquer ses protégées dans le but qu'elle ignore les règles et soit ainsi évincée.

Les dessins sont expressifs, les traits francs lors des scènes de bagarres. Le seul reproche que je pourrais éventuellement faire, pour être un peu tatillon, c'est la ressemblance de certains personnages, qui peuvent être un peu perturbants. Pour un œil peu critique, ou peu habitué, il est facile d'en confondre certains.

L'histoire se tient et devient de plus en plus passionnante. Je continuerais la saga avec plaisir.
  


En image :






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire