Mes dernières chroniques




mardi 19 mai 2015

Les colombes du Roi Soleil tome 1 : Les comédiennes de monsieur Racine

Couverture de Les colombes du Roi-Soleil, Tome 1 : Les comédiennes de monsieur Racine


Auteur :  Anne-Marie Desplat-Duc


Genre Jeunesse, historique


Edition :  Flammarion


Année d'édition :  Mai 2005


Pages : 201




Synopsis :


Quatre jeunes filles rêvent d'aventure et de succès. Elevées aux portes de Versailles ces Colombes du Roi-Soleil volent vers leur destin. Le célèbre monsieur Racine écrit une pièce de théâtre pour les élèves de madame Maintenon, les Colombes du Roi-Soleil. L'occasion idéale pour s'illustrer et qui sait ?; être remarquée par le Roi. L'excitation est à son comble parmi les jeunes filles. Y aura-t-il un rôle pour chacune d'entre elles ?



Mon avis :


Après la lecture du même tome en bande dessinée, je me suis fait la réflexion, qu'il me semblait passer à côté d'informations importantes. Même si je la trouvais bien faite.

Alors pendant que l'histoire était encore fraîche dans ma tête, j'ai relu le même tome, version roman. Le verdict ? J'ai eu l'impression de lire deux fois la même chose ! Ce qui veut dire, que malgré tout, la BD n'est pas si mal faite que ça.

Il s'agit d'un jeunesse, et l'auteure a très bien su, adapter son style. Il est fluide et épuré, tout en glissant ici ou là des mots, ou expressions anciennes.
Le côté historique est abordé, sans être trop lourd, pour le jeune public concerné.
Les éditions Flammarion, le conseil à partir de 10 ans, mais par tous ces aspects, je pense qu'un bon lecteur peut facilement l'aborder vers 8 ans.

Elles sont quatre amies, Isabeau, Hortense, Louise et ma préférée, Charlotte, quatre colombes de Saint-Cyr, l'école fondée par Madame de Maintenon. La rigueur et la discipline gouvernent leur journée, aussi lorsqu'on leur apprend qu'une pièce de théâtre à été écrite, spécialement pour elles, et qu'elles auront le loisir (et plaisir), de l'interpréter devant le roi lui-même. Les jeunes filles, sont plus que ravie.

Contrairement à la BD, je trouve que ce tome s'axe plus sur Charlotte, et c'est tant mieux, puisque c'est ma préférée, j'aime son côté rebelle. Les différences de caractère, sont peut-être plus développées ici, que dans la version bande dessinée.

Cela faisait longtemps, voir très longtemps (en fait depuis sa sortie) que j'avais envie de découvrir cette saga, je n'en avais pas, encore, eu l'occasion. Le tome 2 m’attend sagement dans ma PAL, et je sais déjà que je le lierais bientôt. Avant de découvrir d'autre saga, je vais essayer, sinon de finir, au moins d' avancer dans celle-ci, je rappelle qu'il y en a 14 (si je ne me trompe pas).


Pour aller plus loin :


À lire si vous aimez les romans à caractères historiques. Les histoires d'amitiés. 



Morceaux choisis :

Décidément, depuis que le théâtre et la Cour sont entrés dans la maison, rien n'est plus comme avant.

C'est Catherine du Pérou qui prend l'initiative de ces lectures. Elle compense le fait de ne pouvoir être sur scène en interprétant devant ses élèves tous les personnages à la fois. Elle soigne sa diction, s'applique à montrer la colère de Mardochée et d'Assuérus et le désespoir d'Esther. Elle y trouve tant de plaisir !






1 commentaire:

  1. j'avais bien aimé les 2 premiers tomes de la série ! Bonne soirée !

    RépondreSupprimer