Mes derniers Avis lectures




27.5.15

Les carnets de Cerise

Couverture Les Carnets de Cerise, tome 1 : Le zoo pétrifié

Scénario:  Joris Chamblain


Dessins :  Aurélie Neyret


Genre Bande Dessinée, jeunesse


Edition :  Soleil collection Métamorphose


Année d'édition :   2012


Pages : 70


Synopsis :


"Il était une fois... Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois... ben moi, Cerise ! J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes... 
En ce moment, avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux..."



Mon avis :


On doit les carnets de Cerise aux éditions Soleil, mais plus généralement à la collection Métamorphose, ce qui veut dire, la collection des 8-10 ans.

Vous savez ce que c'est, ces livres dont tout le monde parle, que tout le monde, vous conseille, et que vous, il n'y a pas moyen de mettre la main dessus, pour vous faire votre propre idée.

Ces livres que l'on range dans un tiroir de notre cerveaux, en se disant « On ne sait jamais... »

Et bien mon "on ne sait jamais", est enfin arrivé, au niveau timing, je ne pouvais pas rêver mieux, puisque le mois de mai, est le mois de la BD. Là comme toujours, j'ai eu les trois, d'un coup, alors qu'avant pas moyen ne serait-ce que d'avoir le premier.

Cerise, rêve de devenir, écrivain. Pour l'encourager sa maman, lui offre un journal intime. Parce que, quand on veut devenir écrivain, il faut écrire beaucoup. Et, le journal intime il n'y a pas mieux.
Cerise se présente, ainsi que son entourage. Tout au moins tel qu'elle voit son petit univers. Car à la manière d'une Amélie Poulain, Cerise a sa propre opinion sur les gens. Ainsi, le maraîcher n'a pas perdu sa jambe, dans un banal accident de tracteur, mais bien pendant un de ses actes de piraterie, puisqu'il est un célèbre pirate, qui remue la terre, pour trouver des trésors.

C'est comme ça que Cerise, et ses amies, Line et Erica, vont finir par s'interroger sur un bien étrange personnage, qui apparaît subitement devant leur cabane, dans la forêt. Cet homme est tout tâché de peinture, de la tête au pied. Chacune des petites demoiselles a sa propre opinion sur la question. Mais la réalité, est bien différente de tout ce qu'elles ont pu imaginer. Et certainement plus captivante.


Je trouve que les livres de cette saga sont réellement magnifiques. C'est vraiment le genre que l'on aime collectionner.
L'histoire se raconte en deux-temps. D'un côté, les notes de Cerise, très colorées, conçue exactement comme un carnet de voyage, ou herbier, etc., avec plein de petits stylos et de "talure " de crayon, avec des dessins, naïfs comme le sont ceux des enfants de 8 ans.
De l'autre, l'histoire racontée en BD. Les illustrations sont magnifiques, avec un aspect intemporel.

Je suis restée volontairement évasive, sur l'histoire de ce premier tome, afin de ne pas spoiler. Tout ce que je peux vous, dire, c'est qu'au départ, j'étais partie pour ne lire, que quelques pages, tout au plus une dizaine, juste pour voir. Et que je me suis retrouvée harponnée d'une force, je n'ai pas quitté le livre, pire ! Je suis impatiente de me plonger dans les suivants. Je lutte depuis deux jours, c'est vous dire !!
Cette BD n'est pas un coup de cœur, mais de par son aspect, par ses graphismes, et par l'originalité de son histoire, c'est vraiment une superbe bande dessinée.


En image :



Couverture : Les carnets de Cerise, Tome 1 : Le zoo pétrifié


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire