Mes dernières chroniques




mercredi 6 mai 2015

Belle et Sébastien

Couverture de Belle et Sébastien

Scénario:  juliette Sales & Fabien Suarez

Dessin :  Jean-Marc Stalner

Couleurs :  Bruno Pradelle


Genre Bande-Dessinée, jeunesse 


Edition :  XO et 12 Bis

Année d'édition :   2013

Pages : 56





Synopsis :


Là-haut, dans les Alpes, là où la neige est immaculée,là où les chamois coursent les marmottes, là où les sommets tutoient les nuages. Un village paisible...jusqu'à ce que la Deuxième Guerre mondiale éclate, jusqu'à ce que les Allemands arrivent. C'est la rencontre d'un enfant solitaire et d'un chien sauvage. C'est l'aventure de Sébastien qui apprivoise Belle. C'est l'histoire d'une amitié indéfectible. C'est le récit extraordinaire d'un enfant débrouillard et attendrissant au cœur de la Deuxième Guerre mondiale.

C'est l'odyssée d'un petit garçon à la recherche de sa mère, d'un vieil homme à la recherche de son passé, d'un résistant à la recherche de l'amour, d'une jeune femme en quête d'aventures, d'un lieutenant Allemand à la recherche du pardon. C'est la vie de Belle et Sébastien.




Mon avis :


Tout ce que je connaissais de Belle et Sébastien, c'était les génériques et encore, plus celui de la série, puisque pour le dessin animé, je ne connais que le refrain. "Belle et Sébastien, c'est une histoire d'amour, Belle et Sébastien qui durera toujours".

Avant de lire cette bande dessinée, je n'ai pas plus vu la version cinématographique de Nicolas Vanier. En revanche, l'histoire de fond qui finalement est beaucoup plus profonde, que ne le laisse présager le dessin animé, ( je comprends maintenant pourquoi Cécile Aubry était déçue de cette adaptation), et la qualité des dessins de cette BD, m'ont donnée envie de voir l'adaptation du film.
D'autant plus que si j'en juge par ce que m'a dit mon mari après avoir lu la bande dessinée, l'histoire d'origine est bien respectée ( c'est un fan de la série, dès les premières heures).

Cerise sur le gâteau, à la fin il y a une interview de Mehdi, l'enfant qui jouait le rôle de Sébastien dans la série, et qui se trouve être également le fils de l'auteure. C'est d'ailleurs grâce à cette interview que j'ai appris que Nicolas Vanier, avait créé un personnage sur-mesure dans le film, pour Medhi.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire