Mes dernières chroniques




vendredi 29 mai 2015

14-14

Couverture 14-14

Auteur :  Silène Edgar & Paul Beorn


Genre jeunesse, historique


Edition :  Castelmore


Année d'édition :  16 avril 2014


Pages : 349 





Synopsis :


Hadrien et Adrien, deux garçons de 13 ans, habitent à quelques kilomètres l'un de l'autre en Picardie. Tous deux connaissent des problèmes à l'école, des troubles sentimentaux, des litiges avec leurs parents. Une seule chose les sépare : un siècle. Leurs destins vont se mêler et une faille temporelle leur permet d'échanger du courrier...



Mon avis :


Nous devons ce livre 14-14 aux éditions Castelmore.

Avant toute chose, je trouve ce titre, franchement pas attirant. Ça fait un an, qu'on me le propose, ou que je le vois tourner sur la blogosphère, sans pour autant avoir réellement envie de le découvrir.
Il fallait qu'il me soit quasi imposé, pour que je me lance, et encore, je l'ai laissé de côté encore plusieurs semaines.

C'est fou, à cause de mon urticaire aux chiffres (si, si, je vous assure, il suffit que l'on me parle chiffres, pour qu'aussitôt, des boutons apparaissent). J'ai bien failli passer à côté d'un excellent roman.
14-14, ce titre s'explique par le fait que nos deux héros, Hadrien (avec un H) vivent en 1914 et Adrien (sans H) en 2014.

L'histoire commence sur Adrien ( celui de 2014) qui vit la pire soirée de nouvel an, que l'on puisse imaginer. Il est sur le point de déclarer sa flamme, à Marion, son amie d'enfance, seulement celle-ci, lui annonce qu'elle ne peut se rendre à leur rendez-vous, car elle vient de vivre une chose incroyable, le beau et talentueux Franck, l'a embrassé, et veut sortir avec elle.
Lorsque l'on sait que leur lieu de rendez-vous, est le cimetière, sur une vieille tombe en particulier. Et que, dans son chagrin, à la sortie de celui-ci, il bouscule une étrange vieille femme. Que l'on sent un peu sorcière. La correspondance qui s'en suivra, ne nous paraît pas si étonnante que ça.

Connaissez-vous, "La montre à remonter le temps " ? Ou bien encore, l'excellent film, "Entre deux rives" ? Si oui, vous aurez une idée de ce que vous réserve ce livre.

Adrien, et Hadrien ne vivent qu'à 20 km l'un de l'autre. L'un à la campagne, l'autre à la ville. Ils ont le même âge. Et 100 ans les séparent !

Et nous lecteur, on saute d'une époque à l'autre. On passe d'un Hadrien, qui ne rêve que d'une chose, réussir son certificat d'études, pour aller au lycée. Alors que son père, s'y oppose, et préférerait qu'il s'investisse d'avantage dans la ferme, plutôt qu'à l'école, car ça ne sert à rien. À un Adrien, qui, de bon élève, suite à son premier chagrin d'amour, se laissera, doucement glisser, se désintéressant petit à petit de ses études, avec une mère qui lui reproche son laxisme.

On est complètement captivé, par ce récit, leur lettre. Lorsque Adrien va découvrir que son ami, est sur le point de vivre la terrible, guerre de 14-18, on se doute bien qu'il ne pourra pas changer le cours de l'histoire. Mais on espère au moins un petit miracle.
Il est intéressant de voir l'évolution, technologique, et médicale, certes. Mais également de la société, des mentalités.

Le style des auteurs a su parfaitement s'adapter à la tranche d'âge visé. Jeunesse, mais pas trop. Fluide, avec de nombreux dialogues.
Des personnages principaux et secondaires attachants.

En bref, une histoire crédible et passionnante. Qui n'ai pas passé loin du coup de cœur. Mon seul bémols, que nos héros aient mis plus de la moitié de leur correspondance avant de ce rendre compte de l'espace temporel qui les sépare. 
En revanche, les illustrations, sont un vrai petit plus.
Une très belle histoire d'amitié, ou les deux personnages principaux, vont s'aider mutuellement.
J'ai adoré, il ne me manque pas grand chose pour que ce soit un coup de cœur. 

Pour aller plus loin :


À lire si vous aimez : les belles histoires d'amitié, et d'amour.

À éviter si vous n'aimez pas : les styles épurés adapté pour la jeunesse, ou les récits épistolaires.

Morceaux choisis :

Marion adorait les fleurs quand elle était petite. Le problème, c'est qu'elle a changé. Tous ses amis ont changé: ils ont des boutons, ils fument et ils passent leur temps sur Internet. 

C'est toute une affaire, il faut préparer l'examen avec soin, pendant plusieurs mois. Il se déroule fin juin, devant le maîtres de tout le canton et de beaux cadeaux sont offerts aux lauréats : livres, dictionnaires et compte à la Caisse d'épargne.


1 commentaire:

  1. Ok ok je suis conquise, tu m'as eue :o J'avais déjà envie de le lire mais quelque chose me retenait (pas les chiffres pourtant)...
    Merci :D

    RépondreSupprimer