Mes derniers Avis lectures




26.4.15

Les Gouttes de Dieu tome 28


Auteur :  Tadashi Agi & Shu Okimoto


Traducteur :  Anne-Sophie Thévenon


Genre Manga seinen


Edition :  Glénat


Année d'édition :   5 Juinl 2013


Pages : 226

Synopsis :


Shizuku, et le vin viennent en aide à plusieurs couples d'amoureux. Des amis ensemble depuis longtemps, une pianiste aveugle et aussi, Kido, qui a un faible pour une collègue du service importations. C'est alors qu'arrive la convocation pour la lecture du 9e apôtre. Une surprise attend les concurrents : un jeune américain, Christopher, prétend pouvoir désormais participer à la quête des Gouttes de Dieu. Et il fait immédiatement preuve d'un génie époustouflant.





Mon avis :


Après un tome qui m'a fait, retrouvé la passion du début pour ce manga, celui-ci, je le trouve, un brin en deçà, comme souvent avec cette saga, le tome 28 sert de transition, et n'est là que pour faire patienter la future épreuve.

Mais, car oui, il y a un, mais, l'intrigue du dernier quart fausse toute la donne. Alors que Shizuku et Issei Tomine, se rendent à la convocation du 9e apôtre, ils apprennent qu'un étrange jeune homme, à été désigné à partir du 9e apôtre comme troisième adversaire.
Je ne veux pas spoiler ceux qui lisent ce manga, aussi, je n'en dirai pas plus, sinon qu'il est incroyable, et s'il ne triche pas, il bat largement Issei.

J'ai également trouvé qu'il y avait d'avantage d'aparté. Ces petites phrases et sous-entendus que les mangakas glissent pour interagir avec le lecteur. Ce qui lui confère un ton léger.

Trois histoires d'amour vont être résolues grâce au vin, j'ai beaucoup aimé, celle de la jeune aveugle. Et celle de Kido, m'a fait bien rire, d'autant plus, que tous les 28 e tome est consacré au vin italien, et qui dit vin italien dit Chosuké (le pitre par excellence).

J'ai oublié de vous parler de la couverture, avec ces couleurs gaies, et qui met en évidence le petit nouveau, cet américain prétentieux de Christopher. Heureusement, lui n'a pas l'air d'être un fils à Yutaka, et je n'espère pas que l'intrigue ira dans ce sens.

Les dessins sont toujours aussi agréables, et savent être drôle lorsque le besoin s'en fait sentir.



En image :






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire