Mes dernières chroniques




mardi 10 mars 2015

Minuit tome 5 : Le voile de Minuit


Auteur :  Lara Adrian


Genre Bit-lit


Edition :  Milady


Année d'édition :  15 janvier 2015


Pages : 372 





Synopsis :


La Lignée est parmi nous depuis toujours : de puissants guerriers vampires mènent une guerre secrète contre les Renégats pervertis par la Soif sanguinaire.
Passée maîtresse dans l’art du tir comme dans celui des armes blanches, Renata peut affronter n’importe quel guerrier du sexe opposé, vampire comme humain.
Son atout le plus formidable est son extraordinaire talent psychique, un don rare et létal. Mais voilà que l’indépendance qu’elle a durement gagnée est menacée par un étranger, Nikolaï, guerrier vampire à la chevelure d’or qui l’entraîne dans un royaume fait d’ombres et de plaisirs défiant toute imagination.



Mon avis :


Alors là ! Cette couverture est ma préférée de cette saga (pour le moment) comme pour tous les autres tomes, elle se présente en deux parties avec une scissure en son centre, délimitant la ville de l'action en bas ici Montréal, le personnage du haut doit représenter Renata, les yeux de cette femme, le choix des couleurs franchement, j'adore !

Dans ce 5 opus, on suit Nickolaï, le beau guerrier russe. Partit en mission à Montréal pour y rencontrer le G1 Sergei Yakut, afin de le mettre en garde contre la menace mortelle qui plane sur les G1 et l'extraordinaire découverte (cf tome 4). Seulement une fois sur place, ce qui devait se révéler comme une mission facile et banale, ne se passera pas du tout de la sorte, et notre beau Nickolaï pourrait bien y laisser sa vie, si nous n'étions pas dans une romance paranormale.

Pour mon plus grand bonheur, ce tome se centre plus sur l'action sincèrement, c'est pour le moment, mon préféré de cette saga, plus sombre. Avec une romance qui ne prend pas toute la place, mais est habilement menée. Autre point positif, l'auteure à su se démarquer des premiers tomes, avec un plan différent, et l'omniprésence de l'Ordre.

En fin de roman tout comme pour le précédent, elle nous apporte des réponses tout en relançant l'intrigue.

Cerise sur le gâteau ce n'est pas, une, mais, deux femmes que Nicko ramène avec lui, à guerrier exceptionnel... J'ai évidemment hâte de voir ce que l'auteure fera de la jeune Mira, et je peux déjà vous avouer que j'ai jeté un coup d'œil sur les tomes suivants, afin de voir si elle prendra ou non de l'importance.


Pour aller plus loin :


À lire si vous aimez : les beaux guerriers, même vampire, l'action, et un côté sombre dans les romans. Si vous aimez les changements lors d'une saga.
À éviter : si vous êtes accro aux trois premiers tomes, ou si les prémices des changements du tome 4, vous ont déplu


Morceaux choisis :


N'importe quel imbécile aurait apprécié la perfection féminine de son visage fragile : les pâles yeux en amande qui brillaient comme des pierres de lune sous ses cils d'un noir d'encre; le petit nez espiègle et la bouche sensuelle; la peau de lait au velours immaculés sous le lustre de ses cheveux de jais. La beauté physique de Renata était stupéfiante, mais c'était son courage et son sens inébranlable de l'honneur qui avaient définitivement conquis Niko. Ça ne faisait pas très longtemps qu'ils en étaient venus à faire cause commune, mais Renata était devenue une vraie partenaire pour lui. Il l’appréciait et lui faisait confiance autant qu'à n'importe lequel de ses frères d'armes de l'Ordre.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire