Mes derniers Avis lectures


Attention tout les livres jeunesse à partir de Matilda, vous renvois sur mon blog spécial jeunesse, afin que vous puissiez y lire mon avis.

13.3.15

Les Idoles du Stade : tome 1 La Courbe Parfaite



Auteur :  Jaci Burton


Genre Romance, érotique


Edition :  Milady


Année d'édition :  21 Mars 2014


Pages : 436






Synopsis :


Rien ne pourrait être pire pour Tara Lincoln que de partager la vie du célèbre footballer Mick Riley. Même si leur unique nuit d'amour lui a prouvé que ce sportif de haut niveau savait user de ses atouts sur tous les terrains, cette jeune mère célibataire a déjà perdu gros au jeu de l'amour et préfère éviter tout dérapage à l'avenir. Mais lorsque Mick a décider de gagner, rien ne l'arrête. Encore moins lorsque l'objet du défi présente des atouts aussi séxy..




Mon avis :


Ce livre fait polémique sur internet. Soit les lecteurs l'adore et ont un véritable coup de cœur, soit ils détestent. J'étais bien obligée de me faire ma propre idée, d'autant plus que j'apprécie énormément cette couverture. Un brin libertine, j'en conviens.

Au final ? Je n'adore pas, et n'ai pas eu de coup de cœur. Mais je ne déteste pas non plus. Il s'agit d'un premier tome, et comme souvent, il subit les aléas dus à cette position.

La romance bien que peu originale, est sympathique, la jeune mère au foyer, rencontre la star du football américain. Mick Riley est perçu comme l'homme idéal, comme de juste Tara la jeune héroïne ne veut pas se laisser à penser qu'il peut en découler autre chose qu'une idylle d'un soir ou deux.

En lisant ce livre, je repensais à nombres de chroniqueuses qui se targuent de ne lire que de Vrais Romans, et pas de pornographiques ou érotiques, et qui ont adoré ce premier tome, ou se laisse séduire par de tels livres. Moi, je lis de tout ! Parce que c'est comme ça que l'on peut se faire une idée de ce qui va et ne va pas.
Pourquoi je vous parle de ça ? Parce que ce livre comporte plus de scènes érotiques que certains livres classés comme tels, qu'il m'est été donné de lire. Alors que les éditions Milady ne le classent qu'en catégorie romance.

Jaci Burton surfe sur la vague du "mommy porn" et a bien raison, puisque le style plaît, et qu'elle a du talent. J'ai parfois eu la sensation que le texte était écrit à quatre mains. Un pour l'histoire à proprement parler, et une autre personne pour les scènes hot. Car autant l'histoire de la romance reste survolée, autant les autres ont la profondeur (sans jeu de mots) que l'on aurait souhaitée sur l'ensemble du livre. ( et même un brin d'humour sans doute emprunter au film de la même catégorie, pour certain dialogue.)

Nos deux protagonistes sont attachants, et crédible dans leur rôle. La seule chose qui me chagrine, c'est que plus que la romance, c'est le sport en chambre qui domine, entre eux, ils ne peuvent pas être dans la même pièce, sans se sauter dessus. Dommage, car pour le coup, cela donne l'effet inverse de celui recherché. Bon, je reconnais qu'au début d'une relation, c'est souvent le sexe qui prédomine, vous connaissez l'histoire des MMS (au début matin, midi, et soir, à la fin mars, mai, septembre). Mais quand même !

Pour finir sur une note plus positive, j'ai bien aimé le contexte sportif, fil conducteur de la saga. Son univers. Le côté pile, et le côté face. L'auteure aborde des sujets pas évidents et qui aurait mérité d'être plus approfondie, mais au risque de me répéter, il s'agit d'un premier tome.

Je lirai bien volontiers la suite, tout au moins le tome 2, pour voir si, les quelques défauts que je reproche à celui-ci s'atténuent. Et parce que sans en dire trop, je peux déjà vous dire que j'attends Liz, à qui, j'aurai bien arraché les yeux, dans ce tome.



Pour aller plus loin :


À lire si vous aimez si vous aimez le style mommy porn. Curieux de l'envers du décors de la gloire. 

À éviter : Si vous préférez les histoires étoffés, et moins survolés.


Morceaux choisis :


« Mick était censé arriver dans une demi-heure, et Tara était une vraie loque. On aurait pu croire qu’une reine était attendue, alors qu’il ne s’agissait que d’un mec qui allait venir manger une pizza sur son canapé.
Sa maison était une zone sinistrée par le fléau d’un ado sans surveillance et incontrôlable pendant la journée. Des canettes de soda vides recouvraient les tables du salon, l’évier rempli de vaisselle sale, et ledit coupable avait déjà décollé vers la maison de copain pour la nuit.
Nathan allait se faire enguirlander. Elle lui ferait faire les tâches ménagères pour le reste de la semaine… »



- Je ne comprends pas, Mick. Pourquoi moi ?
- Parce que vous êtes réelle.




2 commentaires:

  1. j'avais bien aimé, sans coup cœur, sans grosse déception, comme toi j'ai trouvé la romance survolée, mais je trouve que ça se lit bien, après je sais que je n'attend de ce genre de lecture que de la distraction et de ce côté, ce livre rempli le rôle ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, il rempli très bien son rôle, tu as lu la suite de la saga ?

      Supprimer