Mes dernières chroniques




jeudi 13 novembre 2014

Des Amours Maudites



Auteurs :  Frédérique Arnould

Genre  Fantastique


Edition :  Artalis


Année d'édition :  1er novembre 2014



Pages : 192 pages sur ma liseuse




Synopsis :


Alexia est une adolescente comblée, bien qu’elle vive dans un pays menant une guerre contre son voisin depuis de longues années, le royaume d’Argalone. Quand arrivent ses seize ans, elle choisit de s’émanciper pour partir à la découverte du monde avec l’homme qu’elle aime. Mais un drame inattendu bouleverse tout. Désormais seule, elle doit faire face à la douleur et la colère qui la submergent Pour ne pas sombrer, elle choisit de s’engager dans l’armée. Bien que celle-ci soit exclusivement masculine, elle y est acceptée comme apprentie. Placée sous l’autorité d’un capitaine qui s’avère ne pas être ordinaire, elle se découvre elle-même certains dons. Ils lui seront très utiles pour participer à cette trop longue guerre, accomplir la vengeance qu’elle souhaite et, peut-être, cicatriser les blessures de son cœur.



Mon avis :




Ce livre m'a été offert en service presse par les éditions Artalis, alors avant toute chose, je tiens à les en remercier, vivement à la fois de m'avoir permis cette découverte, ainsi que de leur confiance.





Dès l'instant où j'ai vu cette couverture, je me suis dit que le gabarit de la femme, était disons très masculinisé, et bien après lecture, je confirme, c'est une couverture réussie.



Alexia fête ses seize ans, et son émancipation. C'était le plus beau jour, de sa vie, d'autant plus que Maxi son meilleur ami et grand amour, lui ouvre enfin son cœur et la demande en mariage. Il est même prêt à l'accompagner dans le voyage qu'elle compte entreprendre.

Oui, mais voilà, Argalone, est en guerre contre l'armée noire, et cette dernière anéantie le village, juste au moment de son départ. Touts ceux qu'elle aime ont été tués, elle se retrouve seule.
Le hasard la conduira, devant un camp de soldat. Les femmes n'ont pas le droit d'entrer dans l'armée, mais le capitaine, détourne cette loi pour en faire son apprenti, car il décèle en la jeune femme des qualités, qu'elle-même ignore.

Aura-t-il raison de lui faire confiance ? Et Alexia, arrivera-t-elle, à se reconstruire à tout oublier ?


C'est Alexia qui nous conte son histoire. Avec un style fluide, de nombreux rebondissements, une intrigue bien menée, même si un élément, était prévisible. Elle embarque le lecteur. On est complètement envoûté par l'histoire. D'Argalone et d'Alexia.
La plume de Frédérique Arnould, n'est pas seulement agréable, elle est magique. On s'attache à cette ado qui se découvre, qui va au-delà de ses limites. On vit les scènes de combat, bref, on oublie tout, et on se retrouve à arpenter le pays d'Argalone au côté d'Alexia, et de ses frères d'armes.





Comme je le mentionnais précédemment Alexia est encore adolescente. Forte aussi bien physiquement que moralement. Elle a aussi un sérieux problème avec la discipline. Elle a beau être très attachante, elle n'en demeure pas moins, une vraie tête de mule. Un brin égoïste par moment.

Thomas et le capitaine ont eux aussi leur petit secret que je ne dévoilerais pas pour ne pas spoiler. Attentifs, et patient, ils seront de vrai réconfort pour Alexia, tout comme Hugo, l'apprentie du second du capitaine. Le seul dans le camp à ne pas apprécier Alex.

En conclusion :


Une histoire prenante, et passionnante, une écriture plaisante. Des personnages attachants. Le seul bémol, non mais ça va pas de finir comme ça ! JE VEUX LA SUITE !!! Bref, vous l'aurez compris, même si ce n'est pas un coup de cœur, il s'en approche dangereusement.

Morceaux choisis :


Ma mère m’avait toujours affirmé que le jour de mes seize ans serait l’un des plus beaux jours de ma vie. Et elle ne s’était pas trompée !
Mais elle avait omis de me dire que le surlendemain je vivrai un véritable cauchemar qui hanterait toutes mes nuits. Comment continuer à avancer quand on a perdu tous ceux que l’on aime ? À quoi se raccroche-t-on lorsque l’on a un trou à la place du cœur ? À l’espoir d’un nouveau jour ? Non, on se cramponne à celui de se venger.
C’est grâce à ce sentiment que j’arrive à tenir, c’est lui qui, désormais, guide mes actes, et je n’aurai pas de cesse, avant de l’avoir assouvi.


<< Quelles sont les émotions qui vous apportent le plus d'énergie ?
_ En général, la colère et la peur.
_ Alors, servez-vous d'elles ! >>
Il ne me fallut que quelques secondes pour être submergée par une vive colère. Pour cela, il me suffisait de penser à Thomas et à son comportement. Sans que je fasse le moindre mouvement, la cruche s'éleva. Elle fut projetée contre le mur d'en face avec impétuosité et se brisa en mille morceaux.
Décontenancée par cet excès de rage, je me mordis le bas de la lèvre et tournai mon regard vers le magicien visiblement ennuyé.
<< Ce n'est pas exactement ce que j'attendais, mais c'est tout aussi bien ! Cette fougue vous sera certainement utile lors de l'assaut qui approche, mais il faut arriver à la contrôler.>>




4 commentaires:

  1. Il a l'air addictif , je le lis la semaine prochaine . J'espère autant aimé que toi ♥

    RépondreSupprimer
  2. Dans ce que tu en dit, il me fait penser aux "Chroniques des Mondes Emergés". J'ai le sentiments du coup que je vais relire quasi la même histoire... Je laisse de coté pour l'instant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je ne connais pas, mais du coup tu m'intrigues je vais aller voir ça

      Supprimer