Mes dernières chroniques




vendredi 24 octobre 2014

Rondes et sensuelles tome 1


Auteurs :   Frédérique Gabert ; DominiQuelle; Flora Despierres, Fêteur de trouble ; Rosabonnet; Martine Constance


Genre  Nouvelles érotiques


Edition : Dominique Leroy 


Année d'édition :  septembre 2014 



Pages : 82 pages sur ma liseuse


Synopsis :


Espiègles, joueuses, complexées ou timides... Elles ont en commun leurs rondeurs et, même si plusieurs personnages de ces récits le découvrent seulement, leur sensualité : certaines situations, certains lieux, certains regards sont révélateurs. L'intérêt qu'on leur porte, le désir et l'amour les épanouissent.




Mon avis :




Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Dominique Leroy et leur représentante Chocolatcannelle, pour leur confiance.

J'ai accepté ce nouveau partenariat, avec les éditions Dominique Leroy, je dois le reconnaître, par curiosité. En tant que femme, je me demandais comment ce sujet allait être abordé.





J'aime beaucoup la palette de personnages de Tess, J'ai eu la chance grâce à Facebook, de suivre l'évolution de cette couverture. Vraiment réussie.




Il s'agit d'un recueil de nouvelles, alors évidemment il n'y a en pas qu'une, mais, des histoires. Comme le premier pas dans un spa, la femme chocolat, au détour d'un verre, un dîner original, le monde de la BDSM, trouver chaussure à son pied. J'ai volontairement changé les titres afin de tenter de vous résumer les nouvelles en une phrase.




Bien évidemment qui dit multi-auteurs, dit multi-style. Le dénominateur commun de toutes ces histoires, la sensualité. Souvent, nos héroïnes ont du mal à s'accepter, et lorsqu'elles le font ce n'est qu'en surface, les regards des hommes qu'elles vont croiser, vont leur redonner toute la confiance qu'elles avaient perdue. Où oublier qu'elles l'avaient.





Elles sont toutes gênées, voir complexées par leur corps, mais finalement, elles finissent toute par s'aimer, telles qu'elles sont, et ceux grâce aux personnages masculins qui jouent le rôle de facteur déclenchant. Leurs regards, leurs paroles, ou bien encore leur caresses, vont redonner confiance à ces femmes, qui nous donne le sentiment d'avoir le cœur aussi large, que leur corps.



En conclusion :


Qu'il s'agisse de femme légèrement "enveloppée", ou réellement rondes, elles sont touchantes, les écritures de ces six auteurs comme un seul cri du cœur, les faits sortir de leur complexité, en démontrant tant aux héroïnes qu'aux lecteurs, que les rondes sont sensuelles. Et que les hommes les aiment aussi, j'avais presque envie de plagier le titre d'un film, et de vous dire que "les hommes préfèrent les grosses", mais je n'aime pas ce mot.
Je me suis parfois retrouvée en ces femmes, telles que les auteurs les décrivaient, et parfois pas du tout, bien au contraire.J'ai aussi eu, mes personnages et mes histoires préférées, mais là par égard pour les auteurs je n'en dirais pas plus. Sinon que lors des 6 nouvelles, j'ai pris beaucoup de plaisir à les parcourir.


Morceaux choisis :

_ Et voilà, une belle petite main potelée, dit-il très content de lui.

_ Oui, je sais, je suis assez ronde, dit Odile d'une petite voix comme pour s'excuser.

_ Mais, ce n'était pas un reproche. Je préfère les femmes rondes. Je les trouve beaucoup plus sensuelles. Réellement femmes...

Odile rougit de plus belle.


La vie est-elle plus facile quand on est jolie et dotée d'un corps parfait ? Est-on plus à l'aise dans la société, plus sûre de soi, plus aimée ?


(...) Je ne suis plus une fille prude, mal habillée et sans confiance : je suis épanouie personnellement et sexuellement. Je suis une domina et j'aime ça.



2 commentaires:

  1. Voilà un livre avec des héroïnes qui ont l'air bien plus réelle que d'habitude ne serait-ce que par rapport à leur physique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, des héroïnes concrètes ça fait du bien parfois.

      Supprimer