Mes derniers Avis lectures




29.10.14

Reaping Me Softly (fauche moi doucement)



 Auteurs :  Kate Evangelista

Genre  Jeunesse Romance


Edition : Omnific Publishing


Année d'édition :  2012



Pages : 226 pages 





Synopsis :


Ever since a near-death-experience on the operating table, seventeen-year-old Arianne Wilson can see dead people. Just as she’s learned to accept her new-found talents, she discovers that the boy she’s had a crush on since freshman year, Niko Clark, is a Reaper. At last they have something in common, but that doesn’t mean life is getting any easier. All while facing merciless bullying from the most powerful girl in school, Arianne’s world is turned upside down after Niko accidentally reaps the soul of someone she loves. This sends them both into a spiral that threatens to end Arianne’s life. But will Niko break his own Reaper’s code to save her? And what would the consequences be if he did?

(Depuis une quasi-expérience de mort sur la table d'opération, Arianne Wilson, dix-sept ans, peut voir les morts. Comme elle apprend à accepter son nouveau talent, elle découvre que le garçon sur qui elle a le béguin depuis la première année, Niko Clark, est un Faucheur.

Enfin, ils ont quelque chose en commun, mais cela ne veut pas dire que la vie devient plus facile. Tout en faisant face à l'intimidation impitoyable de la fille la plus puissante à l'école, le monde d'Arianne est bouleversé après que Niko récolte accidentellement l'âme de quelqu'un qu'elle aime. Cela les envoie dans une spirale qui menace de mettre fin à la vie d'Arianne. Mais Niko va-t-il briser son propre code du Faucheur pour la sauver ? Et quelles en seraient les conséquences s’il le fait ?)




Mon avis :





Chaudement recommandé par une jeune amie britannique, j'ai longtemps hésité à l'ajouter à ma liste d'ABC de l'imaginaire, car je n'ai pas trouvé sa version Française, ( merci Kristina, de   m'avoir non seulement prêté ton livre, mais également de m'avoir aidé avec la traduction.)

Donc ce livre a été lu dans le cadre du challenge ABC de l'imaginaire.



Alors là, je dois dire que cette couverture m'a bien souvent intriguée, et qu'elle m'intrigue toujours. Je la trouve magnifique là n'est pas le problème, mais je n'y retrouve pas l'image de l'histoire que j'ai lue. (est-ce un problème de traduction).





Arianne Wilson, se décide enfin à confier à son meilleur ami, qu'elle voit les âmes des morts. Il lui a fallu des années pour y arriver, et contrairement à ce qu'elle redoutait, il ne lui tourne pas le dos, bien au contraire, il l'accepte tel qu'elle est.
Mais tout n'est pas aussi simple pour Arianne. Surtout avec Niko Clark, après l'avoir purement ignoré pendant des années, par un hasard qu'Arianne n'aurait jamais osé, il l'a remarque enfin. 
Le jour où elle découvre, que c'est un faucheur d'âme, loin d'en être affectée, elle est ravie de voir qu'un lien les unies, la mort ! Mais le jour, où il touchera, à l'être le plus précieux de sa vie. La douleur, le chagrin, sont bien trop intense, pour qu'elle l'accepte, tout son monde s'écroule. Vont-ils pouvoir surmonter cela ? Leur idylle à peine naissante y résistera-t-elle ?


 

La plume de Kate Evangelista est merveilleuse. Vraiment plaisante à lire. Elle m'a embarqué très rapidement dans son univers.
Je ne l'ai pas lu, je l'ai dévoré, enfin presque, j'étais un peu frustré de ne pas pouvoir avancer assez vite, problème de traduction oblige.
Et là, j'aimerais m'adresser aux maisons d'édition française, mais qu'attendez-vous pour le publier !!

Bon, cela étant dit, il ne faut pas oublier qu'il s'agit surtout et avant tout d'un jeunesse, donc, est-il nécessaire de rappeler que souvent dans ces cas-là, tout va vite, et que tout semble facile.
Pour exemples Arianne lance un truc énorme, comme le fait qu'elle voit des morts et son meilleur ami, reste stoïque, si elle le dit, c'est que c'est vrai, il ne cherche pas à savoir, à comprendre.
Arianne comprend que Nico n'est pas humain, mais ça ne l'effraye pas. Au contraire, elle ne veut même pas qu'il lui révèle qui il est, elle préfère le découvrir.

Les petits défauts dus à un cerveau adulte mis à part, c'est un roman vraiment plaisant. Je sentais au fil de ma lecture, que je frôlerai le coup de cœur, avec les dernières pages, l'auteur nous offre une romance tellement, forte !





Adrianne est une ado, presque normale, peut-être un peu trop "gentille", la fille la plus en vu de l'école ( comme toujours pour les anglo-saxons, la capitaine des pom pom girl) lui fait les pires crasses et, elle préfère faire l'autruche, moi il y a belle lurette que je l'aurai remis à sa place. De naïve, et passive, au début, elle va évoluer, et se révéler très courageuse. Ah ce que l'amour ne fait pas faire.

Niko Clark, le faucheur, j'ai presque envie de dire, le gentil faucheur, il est attachant, touchant, il découvre l'amour, pour la première fois. Après des dizaines de vies, il est blasé de son état, Adrianne est sa bouffée d'oxygène, son soleil. Il est prêt à tout pour elle, même à l'irréparable.

Enfin il y a Ben, le meilleur ami d'Adrianne, son "non-petit copain officiel", ce n'est qu'un second rôle, tout au moins dans le début, il prendra petit à petit de l'importance, jusqu'à nous montrer jusqu'où peut aller l'amitié, (et l'amour).


En conclusion :


Une écriture, plaisante, presque poétique, une histoire d'amour et d'amitié, forte, qui arrive à nous faire oublier tous les défauts dus aux romans jeunesses. Pour moi, ce n'est pas un coup de cœur, mais un méga coup de cœur.
Pour preuve, j'ai emprunté à mon amie, le second tome pour l'ABC de l'imaginaire 2015


Morceaux choisis :

_ Vivre, c'est choisir. Il y a plus que cela, mais c'est la partie que j'aime le mieux. Elle a dit que vivre, c'est choisir. Alors j'ai choisi de vivre.


Elle passa un doigt sur la trace de la cicatrice avant de tirer sa chemise vers le bas.
_ J'étais la seule compatible. Je lui aurai donné mes deux reins si maman et papa m'avaient laissé faire. Je ne suis pas sûre si j'étais morte sur la table d'opération. Seulement quelques mois plus tard, je pouvais voir les morts.


Il répondit finalement à l'appel de ses doigts et lui prit la main. L'atterissage lunaire n'était rien comparé à la façon dont ses doigts se réjouissaient de ce contact.


_ Elle m'a sauvé, Maître. Elle est devenue chaque souffle, chaque battement de cœur, chaque moment éveillé. (...)

La vague géante d'amour qu'elle ressentait pour Niko pourrait déjà décimer des montagnes. Mais quand elle comprit la dernière partie de ce qu'il avait dit, elle vola vers la direction de sa voix.



4 commentaires:

  1. Je n'avais jamais entendu parler de ce livre... Il me tente maintenant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'aimeras autant que moi, si tu le lis ♥

      Supprimer
  2. Je suis pas trop lecture jeunesse en ce moment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le contraire de moi, je n'en ai jamais lu autant que cette année :)

      Supprimer