Mes dernières chroniques




vendredi 17 octobre 2014

Le prince exilé : Les Royaumes Invisibles T4

Auteur :  Julie Kagawa


Genre  jeunesse fantasy


Edition : Darkiss


Année d'édition :  2012 pour mon édition



Pages : 480 pages





Synopsis :


Ash, ancien prince de la Cour de l’Hiver, a tout abandonné. 
Son titre, son foyer et même son vœu d’allégeance.
Tout ça pour une fille… tout ça pour rien.
À moins qu’il ne puisse acquérir une âme.



Mon avis :

J'ai commencé cette saga en 2013 pour les challenges ABC ( de la littérature et de l'imaginaire ), j'avais hâte de connaître la fin, aussi, je n'ai pas attendu plus longtemps avant de lire ce dernier opus. (enfin une saga terminée)

Vous le savez depuis le temps, je trouve ces couvertures vraiment excellentes. C'est d'ailleurs, une fois de plus, ce qui à la base, a influencé mon choix.

Ash, le prince de la cour d'Hiver, "Monsieur Glaçon" comme le nomme Puck, est prêt à tout pour rejoindre celle qu'il aime, et qui se trouve à présent dans le royaume de fer. Mais il sait aussi, qu'il ne pourra pas affronter les différentes épreuves qui l'attendent, seul, c'est donc entouré de l'incorrigible Puck et de l'insupportable chat Grimalkin, et ... D'une autre personne dont je tairais le nom, afin de ne pas spoiler.

Après les premiers tomes où l'on était habituée, à la narration de Meghan, ici, on suit Ash.
Autant le dire tout de suite, j'ai eu du mal avec ce dernier tome, je ne suis pas rentrée immédiatement dedans. Mais l'intrigue et les rebondissements ne manquant pas, j'ai fini par être conquise, même si au final, ce ne sera pas celui que je préférerai de cette saga.

Ash évolue, il prend conscience de ses erreurs. Alors que ces deux compères semblent rester fidèles à eux même. On aperçoit que brièvement Meghan.




En conclusion :



Un tome centré sur le prince de l'hiver. Une intrigue qui peine à se mettre en place. Cependant, les rebondissements ne manquent pas, la réussite de la quête d'Ash, ne semble pas évidente. Une fin qui ne semble pas si évidente que ça, et qui laisse pleins de surprises et de suspens.


Morceaux choisis :


Comme dans beaucoup d’histoires, ma chute a commencé à cause d’une fille. Une fille nommée Meghan Chase, la fille semi-humaine de notre rival de toujours, le roi de l’Eté. Le destin nous a réunis, et malgré tout ce que j’ai pu faire pour me protéger de mes émotions, malgré les lois de notre peuple, la guerre avec les fées de Fer et la menace d’un bannissement éternel de mon pays, je n’ai pu résister à mon attirance pour elle. Je suis tombé amoureux et nos chemins se sont trouvés irrévocablement mêlés, nos destins entrecroisés.


« Hé, le glacé, ça va ? Tu as encore ta tête des mauvais jours. »
« Je vais bien. »
« Tu dis que des conneries. » Puck s’allongea sur la branche d’un arbre, les mains derrière la tête, un pied se balançant dans le vide. « Réjouis-toi. On a finalement trouvé le chat – chose pour laquelle on devrait recevoir une sacrée médaille, la recherche de la Toison d’Or n’était pas aussi difficile – et on dirait que tu vas provoquer Mab en duel à la première heure demain matin. »
« Je réfléchis. Tu devrais essayer de temps en temps. »
« Ooh, très spirituel. »


Il y avait eu un temps où Robin Goodfellow et le prince Ash pensaient que le monde leur appartenait. Audacieux, intrépides, ils défiaient hardiment les lois des cours, toujours en quête de nouvelles bravades; ils n'en avaient jamais assez, et s'étaient trouvés plus d'une fois dans des situations dont nul autre n'avait réchappé. Leur complicité, leurs pouvoirs conjugués leur donnaient alors une intrépidité grisante...

Je frappai l’apparition en pleine tête et regardai du côté de Puck.
Au bout du couloir, il luttait maintenant contre les multiples doigts qui s'accrochaient à lui.
- Du calme, les filles! Je sais que je suis célèbre, mais sérieusement, vous êtes un peu trop collantes pour moi... Je vais devoir vous demander de respecter un peu plus ma bulle d'espace personnel.
Une femme-liane enroula ses vrilles autour d'un de ses bras. Il les trancha d'un coup de dague.
- Ah non! Vilaine fille! Pas toucher!




Conclusion une saga 




1 commentaire:

  1. Il faudrait que je commence par le début, si il se trouve dans mes mains un jour!

    RépondreSupprimer