Mes dernières chroniques




jeudi 23 octobre 2014

Le bras de Dieu


Auteur :   Lily Dufresne


Genre  nouvelle (western), historique


Edition : NeoBook


Année d'édition :  2014 



Pages : 23 pages sur ma liseuse





Synopsis :


Dans le Far West où sévit la loi du plus fort, Madeleine, dite « Mad », jeune femme hors-la-loi habitée par son désir de vengeance et décidée à se faire justice elle-même, est enfin arrêtée pour ses crimes. C'est dans sa cellule, dans laquelle elle attend la mort, qu'elle se confie au pasteur venu recueillir ses dernières paroles. Troublé par la personnalité à la fois forte et fragile de la jeune femme, ce jeune pasteur, lui-même en proie à des doutes sur le sens de son engagement, trouvera-t-il, à l'issue de son éprouvant récit, la voie à suivre ?




Mon avis :





Je tiens avant tout à remercier les éditions Néobook, pour m'avoir permis cette très belle découverte.

J'ai accepté ce service presse, sans prendre le temps vraiment de la réflexion, rien que le fait qu'il soit écrit par Lily Dufresne, j'étais à la fois curieuse et impatiente de le lire. J'ai découvert cette auteure il y a peu avec une nouvelle érotique, et j'avais été charmé par sa plume. Ici l'auteure se lance dans une nouvelle historique, deux univers diamétralement opposés.




Bien sûr qu'elle est magnifique, cette couverture, mais ce n'est pas ce qui a arrêté mon choix, puisque je ne l'avais pas vu avant de recevoir l'ebook. Si elle vous fait penser aux affiches "wanted" que l'on croise dans les westerns, c'est tout à fait normal, et je pense même que c'est le but 





Mad, est une hors-la-loi. Mais pas n'importe quel hors-la-loi. Car déposséder de braves gens ne l'intéresse pas. Non, c'est la vengeance qui la guide.
Nous sommes dans l'Ouest américain, à la naissance du chemin de fer. Madeleine, (Mad), c'est fait justicière afin de venger sa famille adoptive sauvagement assassinée.
C'est la pendaison qui l'attend pour ses crimes, mais avant cela, elle se confie au pasteur.



Contre toute attente, ce n'est pas Mad, notre narratrice, mais le pasteur, à qui Madeleine s'est confiée.
La plume de Lily Dufresne est vraiment très plaisante. Elle arrive à faire passer un maximum de sentiments, ressentir l'ambiance, ainsi que, les paysages, on s'y voit vraiment. Lorsque l'on sait que c'est une novella cela à d'autant plus de mérite.



Madeleine est une jeune femme, certes intrépides, mais loin d'être irréfléchie, même si finalement elle s'est fait prendre. Elle sait s'entourer intelligemment.

Le Pasteur, on sait très peu de chose sur lui. Sinon que Mad, le met dans une position plutôt inconfortable sur ses croyances.


En conclusion :


Une foi de plus c'est un texte court, en caractère, mais riche en qualité que nous offre Lily Duffresne. Elle a su se plonger et entraîner son lecteur dans cette période historique américaine en plein essor. Cette nouvelle ne se lie pas, elle se dévore. Vous l'aurez compris, je suis sous le charme, et bien que ce soit une courte nouvelle, elle n'en est pas moins un petit coup de cœur


Morceau choisi :

D'enfant peu gracile, au regard farouche, Mad était devenue une jeune fille bien proportionnée dont le visage un peu fin laissait admirer de jolies pommettes surmontées par de grands yeux.

Elle chercha en vain un travail dans les échoppes ou même un travail de coursière. Elle finit par mendier son pain. Souvent, on lui refusait l'aumône, en la traitant de paresseuse. Paresseuse ! Qu'on lui permît seulement de prouver son ardeur au travail ! Les jours passaient, sa situation se dégradait. Qu'elle alternative lui restait-il ? Nombreuses, hélas, sont les jeunes filles qui tombent ainsi de misère jusqu'à vendre leur corps pour rester en vie. 





2 commentaires:

  1. Je suis ravie que mon texte vous ait plu !
    Amicalement,
    Lily

    RépondreSupprimer
  2. Lily Dufresne est douée pour faire ressortir l'amnbiance de l'époque , les sentiments ...

    RépondreSupprimer