Mes derniers Avis lectures


Attention tout les livres jeunesse à partir de Matilda, vous renvois sur mon blog spécial jeunesse, afin que vous puissiez y lire mon avis.

28.8.14

L'hôtel des souvenirs T2 : Comme par magie


 

Auteur : Nora Roberts

Genre :  romance


Edition : j'ai lu


Année d'édition :  2012 pour cette édition



Pages : 347







Synopsis :


En matière d’organisation, Owen Montgomery est un pro. Alors autant dire que le projet qu’il mène à bien avec ses deux frères et sa mère est géré d’une poigne de fer. La transformation d’une vieille bâtisse en hôtel, n’est-ce pas passionnant ? S’il y a une chose qui n’était pas dans ses plans, c’est Avery MacTavish, son ex-petite copine qui travaille à deux pas de l’hôtel Boonsboro. Avery et ses regards loin d’être innocents…



Mon avis :


J'ai commencé cette trilogie, il y a quelques mois, pour le challenge ABC de la littérature, honnêtement, je ne pensais lire ce tome-ci que pour l'année prochaine, pour le même challenge, le sort en a décidé autrement, en tirant un livre au hasard dans ma PAL romance, le site de Livraddict, m'a sélectionné, le dernier tome, je me suis dit quitte à finir cette trilogie, autant le faire dans l'ordre (Oui, je sais, ça change ! Moi l'adepte des lectures dans le désordre)

Hormis le fait qu'elle est plutôt fraîche et colorée, je ne trouve pas cette couverture très attirante, disons qu'elle donne bien le ton, et nous donne à penser, qu'il s'agit d'une lecture idéale pour les vacances estivales.

On retrouve Beckett Montgomery et Clare, en plein préparatifs de mariage, de plus l'hôtel qu'ils rénovent (cf tome 1) est sur le point d'être achevé, et d'ouvrir ses portes.
Cependant, c'est le couple Owen, Avery qui est mis ici à l'honneur. Avery et Owen s'aiment depuis leurs plus jeunes âges, mais ils n'ont plus 5 et 6 ans, et sont désormais des adultes responsables. Ce n'est pas sans heurts qu'ils vont passer d'amis à petits amis.

C'était prévisible, ce rapprochement, je regrette même qu'il n'y ait pas eu plus de surprises que ça. Autant le tome 1 était un véritable petit coup de cœur, autant, je trouve ce tome légèrement en deçà.
Pourtant c'était bien partit, Elysabeth notre fantôme était toujours aussi facétieuse, l'humour était présent dans le début, mais contrairement au premier tome, il a vite été abandonné. Dommage.

Je retiendrais trois points essentiels de ce tome, premièrement, le manque d'originalité, on voit dès le départ où nous mène l'auteur, ça, en soit ce n'est pas gênant si l'on avait un peu plus, de consistance.

Deuxième point, la description précise des réactions des personnages, seul vrai point positif de l'écriture, ici. Je sais, je suis exigeante, mais, j'aime vraiment beaucoup cette auteure, elle fait partie de mes auteurs chouchous dont je collectionne la bibliographie, même si je préfère ses thrillers, je sais qu'elle est capable de beaucoup, beaucoup mieux que ça.
J'ai adoré la réaction des trois frères Montgomery face au flirt de leur mère. Tout comme les interventions des fils de Clare, sont de pur moment d'enchantement.

Troisièmement, notre fantôme (gentil rassurez-vous) évolue au fil des tomes, et j'ai apprécié, en savoir d'avantage sur elle. Là pour le coup, je n'ai rien vu venir, comme quoi...

Côté personnage, je n'arrive pas à m'accrocher à Owen, par contre j'adore Avery, bout en train, fonceuse, espiègle, pleine de contrariété, une femme quoi ! Elle n'est pas parfaite, et s'assume tel qu'elle est. Je me reconnais assez bien en elle. Surtout pour les cadeaux de noël. (pour comprendre, il vous faudra le lire)


En conclusion :


Une lecture fraîche et plaisante, malgré un tome légèrement en deçà du premier volume. Des personnages toujours aussi attachants. En un mot, une lecture idéale entre deux pavés, ou pour se détendre.


Morceaux choisis :


Quoi qu'il en soit, sa mère -peignoir ouvert sur un short de pyjama rouge et un haut blanc bien trop vaporeux à son goût- interrompit l'embrassade goulue et recula d'un pas. Son regard croisa celui de son fils.
Elle cligna des yeux, puis s'esclaffa.
(...) 
_Qu'est-ce que... ?
Owen était tellement interloqué qu'il ne trouvait plus ses mots.
_ Je prépare le petit déjeuner, annonça Justine d'un ton rieur, l'air tout à fait détendu. Je vais devoir casser d'avantage d'oeufs, j'ai l'impression.
_Vous...mais...maman.
_Efforce-toi de faire une phrase complète, mon garçon. Tiens, prends donc un café.


_ Moi aussi, je veux apprendre à me servir du marteau.
_Alors tu vas m'aider à finir la cloison du cellier.
_ C'est quoi, le cellier ?
_ L'endroit où ta maman va ranger la nourriture.
_ C'est le frigo.


_ Tu vis ici tout seul ?
_ Oui.
_ Pourquoi ?
_ Parce que... c'est chez moi.
_ Tu n'as personne pour jouer ?

Il n'avait pas considéré la situation sous cet angle.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire