Mes derniers Avis lectures


Attention tout les livres jeunesse à partir de Matilda, vous renvois sur mon blog spécial jeunesse, afin que vous puissiez y lire mon avis.

26.8.14

Le Porte-Bonheur


   


Auteur : Nicholas Sparks


Genre :  romance


Edition : Michel Lafon


Année d'édition :  2011 pour cette édition



Pages : 410





Synopsis :


Quand le Marine Logan Thibault découvre la photo d'une jeune femme souriante lors de son 3ème jour en Irak, son instinct lui conseille de ne pas s'en occuper. Au lieu de ça, il se rend à la base pour chercher le propriétaire. Personne ne la réclame, il la garde donc dans sa poche. 
Bientôt, Thibault semble avoir la chance de son côté. Que ce soit au poker ou au combat (2 membres de son unité ont été tués là où il a survécu). Son ami Victor a une explication : la photo lui porte bonheur.
De retour dans le Colorado, Thibault ne peut se sortir cette photo (et la jeune femme) de l'esprit. Convaincu qu'elle détient le destin entre ses mains, il décide de partir à sa recherche à travers le pays. S'attendait-il à la trouver en Caroline du Nord, dans le corps d'une jeune mère divorcée ? Se pourrait-il qu'elle soit la femme qu'il a attendu toute sa vie ? 
Passionnément attiré par Elizabeth, Thibault garde le secret sur la photo mais il se pourrait bien que la chance finisse par tourner...



Mon avis :


J'ai découvert cet auteur, l'année dernière, avec "les pages de notre amour", pour ce qui est de la version roman, car version ciné, c'est avec une bouteille à la mer, que mon mari, m'a emmené voir 3 fois au cinéma, après ça, il dit qu'il n'aime pas la romance ^^. C'est donc sans hésiter que j'ai réinscrit un titre pour mon challenge ABC, car j'ai décidé, de parcourir toute sa bibliographie.


J'aime beaucoup la couverture, même si je trouve qu'une photo, légèrement représentative, de celle qu'à trouver Logan Thibault aurait été bien plus logique. Il me semble qu'il existe une édition de ce genre, mais je n'en suis pas certaine, enfin bref, ce n'est pas le propos ici.


Logan Thibault a trouvé lorsqu'il était Marine, une photo, à moitié ensevelie dans le sable. Comme personne ne l'a réclamé, il a décidé de la garder. Depuis lors, il semblerait que cette photo lui porte chance. Suivant la théorie de son ami Victor, il doit lui aussi rendre service à la personne représentée sur la photo, afin que la boucle soit bouclée. Sans doute pour se donner le temps de la réflexion, il traverse à pieds le pays. Jusqu'en Caroline du Nord, mais il devra, attendre, de savoir, ce que son destin lui réserve réellement.


C'est une histoire accrocheuse. Bien qu'au début, je me sois un peu perdu, notamment lors des flash-back durant les cinq années que Logan Thibault a passées en Irak.
L'auteur a pris le partit ici, de relater le récit sous les points de vue, triangulaire, de Logan Thibault le détenteur de la photo, Elisabeth, la jeune femme de la photo, et Keith Clayton l'adjoint, véreux, du shérif, et accessoirement, ex mari d'Elisabeth.

Le style de Nicholas Sparks est fluide et simple, agréable à lire. On ne peut pas dire qu'il y a beaucoup d'action, et pourtant, je n'ai trouvé aucune longueur. Avec même une angoisse de plus en plus forte sur les dernières pages, où l'auteur entretient le suspens jusqu'au dernier paragraphe de l'Épilogue.


Nos trois protagonistes sont complètement différents les uns des autres. Logan Thibault est l'homme parfait personnifié. Compréhensif, charmeur, etc.

Keith Clayton, le fils à papa, hypocrite, pervers, un brin machiste égoïste, tant et si bien qu'on aime le détester. Il faut dire que l'auteur, sait parfaitement décrire les situations et les personnages.

 Elisabeth est la mère célibataire incrédule. Rêveuse et peu sûre d'elle.

Mais en fait, c'est surtout les personnages secondaires que j'ai le plus appréciés, Nana la grand-mère d'Elisabeth, originale, avec des expressions à son image, il y en a encore quelques-unes dont je cherche le sens. Le boute-en-train du livre, elle m'a fait bien rire.

Ben le fils d'Elisabeth, qui préfère la littérature et la musique, au foot, et autre base-ball.

Enfin même si ce n'est pas un personnage à proprement parler, j'ai adoré le chien Zeus, l'auteur à su mettre les qualités d'une éducation réussie. Pour les néophytes, Zeus passe sans doute pour le chien le plus doué qu'ils n'ont jamais vu, après Lassie évidement.


En conclusion :


Une histoire accrocheuse, des personnages, bien trouvés et décrit. Une romance sur un thème originale dont la narration donne de la profondeur, même si ce n'est ni un coup de cœur, ni mon préféré de cet auteur. Une lecture vraiment très agréable.


Morceaux choisis :

- Les Braves s'en sortent bien?
- Comme une botte de radis.
- Ca veut dire que c'est bien ou pas?
- Les radis jouent au base-ball, d'après toi?
- Ben non, j'imagine.
- Alors, tu as ta réponse.


Parfois, les situations les plus banales pouvaient devenir extraordinaires à condition de les vivre avec les bonnes personnes.


C’est la chance, insista l’autre en s’approchant de lui. Et le chanceux, c’est toi. Quand tu seras démobilisé, je pense que tu devrais aller trouver cette femme sur le cliché. Ton histoire avec elle n’est pas terminée.


2 commentaires:

  1. Je n'ai toujours pas lu de roman de cet auteur , il va falloir que je le fasse . Il devrait me plaire vu ta chronique.

    RépondreSupprimer
  2. c'est le deuxième que je lis, et franchement j'aime beaucoup

    RépondreSupprimer