Mes derniers Avis lectures


Attention tout les livres jeunesse à partir de Matilda, vous renvois sur mon blog spécial jeunesse, afin que vous puissiez y lire mon avis.

1.7.14

Bilan de juin 2014

 


Encore un mois ri-kiki au niveau de la lecture, et pour cause, des problèmes de vue me donnent des migraines pas possibles ! Vivement fin juillet que mes nouvelles lunettes arrivent.


C'est peut-être un micro bilan en quantité, mais pas en qualité, car ce mois-ci, je me suis régalée. Avec en premier, une suite de saga commencée l'an dernier, une relecture, et une superbe découverte.




On regarde ce que ça donne ?



j'ai lu

La pierre des larmes ; tome deux de l'épée de vérité : de Terry Goodkind


genre : Fantasy
pages : 835

Synopsis :
Richard, Zedd et Kahlan croyaient en avoir fini avec les ténèbres. Mais leur victoire sur le tyran Darken Rahl a des conséquences terribles qu'ils ne pouvaient l'imaginer. Le voile qui sépare le monde des vivants et le royaume des morts s'est déchiré. Le Gardien des enfers sera bientôt en mesure de le traverser..
Il a déjà réveillé ses serviteurs. Leurs manigances sèment le feu et le sang. Désormais, le danger est partout, il rôde et nul ne peut lui échapper. Pour Zedd le sorcier, l'unique espoir réside en une certaine pierre, la petite fille qui la porte... et le Sourcier de Vérité
Richard est face à son destin. Car, s'il refuse d'être un magicien, il n'en subit pas moins les atroces souffrances liées à ce don. S'il n'apprend pas la magie, il mourra. Les Sœurs de la Lumière la lui enseigneront, à condition qu'il se soumette. Or pour rien au monde Richard ne veut revivre le cauchemar d'être esclave. Mais s'il renie son héritage, il condamne l'avenir du monde
Une seule personne détient le pouvoir de faire accepter à Richard ce qu'il abhorre : Kahlan, la Mère Inquisitrice. Pour sauver Richard et son peuple, elle devra tout sacrifier et déclencher une guerre qui emportera tous ceux quelle aime
Malheur à celui qui néglige la Deuxième Leçon du sorcier..


Je l'ai encore plus aimé que le premier tome, ne trouvant des longueurs que sur la dernière partie. Si j'avais une seule chose à y reprocher, c'est son caractère d'écriture, surtout quand on le lit avec des yeux fatigués. Et son poids, 835 pages on ne le déplace pas facilement.


Viou d'Henri Troyat


genre : contemporain
pages : 189

Synopsis :

Depuis la mort de son père, Viou habite au Puy chez ses grands-parents, Comme la vie paraît monotone à cette petite fille de huit ans, si entière et passionnée ! Entre sa mère qui travaille à Paris, une grande-mère austère, et un grand-père lointain, Viou s'efforce d'affirmer son goût dévorant pour la vie.

Une relecture tout en plaisir, j'adore la plume d'Henri Troyat, et la richesse de son vocabulaire. 

L'Affaire Thomas Quick de Hannes Rastam 

Couverture L'affaire Thomas Quick : Mensonges et vérités du tueur en série qui terrorisa la Suède

genre : Document
pages : 642

Synopsis :

Thomas Quick est reconnu coupable de huit meurtres, et en confesse vingt-cinq autres. Il est considéré comme le violeur, cannibale et tueur en série le plus impitoyable de l'histoire scandinave. Printemps 2008. Hannes Râstam, journaliste d'investigation, décide de lui rendre visite à Sater, un hôpital psychiatrique de haute sécurité où il est interné à vie. Après l'entrevue, Râstam commence à inspecter tous les documents liés à l'enquête. Il décortique chaque interview, épluche les déclarations du serial-killer, étudie en profondeur les verdicts et les nombreuses reconstitutions des crimes par la police. Il réussit même à accéder au dossier médical de Sater - pourtant supposé disparu - et à des rapports policiers sur l'affaire jusque-là inaccessibles. Rapidement, le doute s'installe en lui: il finit par reconstituer le puzzle et par découvrir l'impensable ... Thomas Quick est innocent. Le mystère de l'affaire s'intensifie et devient plus sombre encore. Car si Thomas Quick n'est pas coupable, qui est donc le véritable et terrifiant meurtrier? Et comment un homme innocent a-t-il pu être reconnu coupable de tels crimes? L'Affaire Thomas Quick est la véritable histoire d'un homme déroutant, instable et ambigu, un coupable idéal, et d'un assassin sauvage qui, lui, court toujours. Et l'histoire a prouvé que Hannes Râstam avait raison puisque, en août dernier, Thomas Quick a été blanchi de toute accusation et s'apprête à commencer une nouvelle vie.

Un document qui se lit comme un thriller, une histoire vraie époustouflante, et addictive, une de mes meilleures lectures de cette année.


En Résumé cela fait donc :

  2 romans ; 1 Document =  2 belles découvertes. 1 une relecture très agréable. .
Soit 1666 pages de tournées


du côté de ma PAL

Le mois dernier ma PAL était de 300 livres
2 en sont sortis 
Ma PAL est à ce jour de 304 livres soit 4 de plus que le mois dernier !




Le Top 3 du mois


Couverture L'affaire Thomas Quick : Mensonges et vérités du tueur en série qui terrorisa la Suède

1 commentaire:

  1. Un bilan pas si riquiqui en nombre de pages , tu as lu deux pavés .
    Bon mois de juillet .

    RépondreSupprimer