Mes dernières chroniques




lundi 2 juin 2014

Bilan Mai 2014




Petit mois que le mois de mai, riche en découverte, des presque coup de cœur, un abandon de saga.
Si vous êtes fidèle vous savez que j'aime mélanger les genres, et pour passer de l'un à l'autre, j'ai recours à une ancienne pratique, la concentration sportive, ah ah, mon entraîneur de l'époque serait bien surpris de voir à quoi me servent ses précieux conseils. C'est une phrase de Bernard Weber qui m'a fait penser à ça, mais là, il vous faudra attendre, car ma chronique n'est pas en ligne. ;-)

On regarde ce que ça donne ?




J'ai d'abord fini une lecture commencée en avril.


Friday Harbor, tome 1 : La route de l'arc-en-ciel de Lisa Kleypas

genre : romance
pages : 313
lu en avril : 54p / 313


Synopsis :
Il y a des trahisons plus dures que d'autres...
Il faisait bon vivre à San Juan Island, jusqu'au jour où Lucy apprend que son compagnon Kevin la quitte pour emménager avec Alice, sa propre sœur ! Alice, l'éternelle enfant gâtée qui, en lui brisant le cœur, détruit aussi leur famille. Lucy croit bien en avoir fini avec l'amour quand elle rencontre Sam Nolan, le propriétaire du vignoble de False Bay. Passionné, charmant, mais allergique à tout engagement. Car lui aussi a ses propres blessures. Et ses propres secrets...


Une belle découverte.

Puis j'ai lu


Vingt-Quatre heures de la vie d'une femme de Stefan Zweig


genre : classique
pages : 158

Synopsis :
Scandale dans une pension de famille « comme il faut », sur la Côte d'Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d'un des clients, s'est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n'avait passé là qu'une journée... Seul le narrateur tente de comprendre cette « créature sans moralité », avec l'aide inattendue d'une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez la fugitive. Ce récit d'une passion foudroyante, bref et aigu comme les affectionnait l'auteur d'Amok et du Joueur d'échecs, est une de ses plus incontestables réussites.

Une histoire passionnante, qui nous montre combien notre vie peu basculer en un rien de temps. La fin est prévisible, mais logique, un très bon classique. 

La Roue du temps tome 1 : L'oeil du Monde de Robert Jordan
Couverture La Roue du Temps, intégrale, tome 01 : L'Oeil du Monde

genre : fantasy
pages : 942 (sur ma liseuse)

Synopsis :

La Roue du Temps tourne et les Âges naissent et meurent, laissant dans leur sillage des souvenirs destinés à devenir des légendes.

C’est la Nuit de l’Hiver dans la contrée de Deux-Rivières et, en ce soir de fête, l’excitation des villageois est à son comble. C’est alors qu’arrivent trois étrangers comme le jeune Rand et ses amis d’enfance Mat et Perrin n’en avaient jamais vu : une dame noble et fascinante nommée Moiraine, son robuste compagnon et un trouvère.
De quoi leur faire oublier ce cavalier sombre et sinistre aperçu dans les bois, dont la cape ne bougeait pas en plein vent…
Mais, quand une horde de monstres sanguinaires déferle et met le village à feu et à sang, la mystérieuse Moiraine devine qu’ils recherchaient quelqu’un : pour les trois amis l’heure est venue de partir. Car la Roue du Temps interdit aux jeunes gens de flâner trop longtemps sur les routes du destin...


Deuxième essais pour cette saga, deuxième échecs, l'histoire de fond est intéressante mais noyée dans une telle longueur ! J'abandonne cette saga qui bien que passionnante, n'est vraiment pas faite pour moi.


Paradis sur Mesure de Bernard Weber
 Couverture Paradis sur mesure
genre : recueil de nouvelles
pages : 435

4 ème de couverture :

Bernard Werber a toujours aimé alterner gros roman et forme courte, genre qu’il affectionne particulièrement. Dans ce receuil, on le retrouve fidèle aux sujets qui le préoccupent : l’avenir de l’homme, de la planète, l’inconscience de notre monde. Chaque nouvelle nous entraîne vers un questionnement : quelles politiques, quelles sanctions faut-il inventer pour que nous cessions de nous détruire ? Que deviendrait une Terre sans hommes (un monde-jardin peuplé de femmes pacifiques ayant occulté jusqu’au souvenir du mâle) ? Qu’est-ce en réalité qu’une réunion de copropriétaires dont le syndic est un fieffé filou ?… De l’universel au particulier en passant par la société des fourmis, Werber rêve l’humain, heureux de nous transmettre un avenir… possible

J'ai pas l'habitude de lire des nouvelles de Werber, mais je me suis régalée.

Vampire et célibataire : Queen Betsy tome 1 de Mary Janice Davidson


genre : chick-lit ; bit-lit
pages : 337

Synopsis :

Elle voulait juste être la reine du bal...
Elle va devenir la reine des vampires !
À son réveil à la morgue, Betsy Taylor découvre qu'elle est un vampire. Même si sa nouvelle condition possède de nombreux avantages, elle a bien du mal à s'habituer à son régime à base de liquide. Et même si sa mère est ravie d'apprendre que la mort ne lui empêchera pas de lui rendre visite, ses nouveaux amis nocturnes, eux, ont la conviction ridicule qu'elle est la reine annoncée par la prophétie.

Beaucoup plus chick-lit que bit-lit, une chose est sûre, c'est, que cette chère Betty, qu'elle vous agace ou qu'elle vous amuse, elle ne vous laissera pas indifférent.

Kitty Lord tome 1 : le secret des Néphilim
genre :jeunesse 
pages : 260

Synopsis :
Kitty Lord possède un pouvoir dont elle ne connaît pas l'origine et qu'elle ne contrôle pas. Sous l'effet de la colère, elle est capable de déplacer des objets. Le jour où une pluie de pierres s'abat sur son collège, Kitty est définitivement rejetée par toute la ville. Des scientifiques voient en elle une possible " Élue " pour mettre en œuvre leurs projets maléfiques qui visent à contrôler le monde. Ils kidnappent Kitty Lord et lui infligent quantité d'épreuves. Saura-t-elle se soustraire à leur emprise ? Comment maîtriser cette histoire dont elle est l'héroïne et qui pourtant lui échappe ?

Pas évident de donner une catégorie à ce livre hormis qu'il est classé jeunesse. Car c'est à la fois du fantastique avec un soupçon de policier, une chose est sûre c'était une très belle découverte, j'ai hâte de connaître la suite. 


Divergente tome 3 de Véronica Roth

genre :jeunesse 
pages : 468

Synopsis :

Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s'échapper. Le monde qu'ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu'on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d'une expérience censée sauver l'humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l'humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?

Ce n'est pas un coup de coeur ce dernier tome, mais la saga dans son ensemble, oui. Je lui ai nettement préféré les deux précédents, surtout le 2, mais qu'elle fin ! J'étais loin de m'attendre à de telles révélations, et encore moins à une telle chute. Bravo.

Angela tome 1 : Mortal secret de Julia M.Team

genre :jeunesse 
pages : 191 (sur ma liseuse)

4 e de couverture :

"Ma vie a toujours été une succession de catastrophe. De la mort de ma mère à celle de ma meilleure amie, j'ai toujours su que j'étais maudite.

Je pensais que la malédiction m'avait quittée, jusqu'au jour où je l'ai rencontré...

Isaac Hayden.

Énigmatique, sombre et beau à se damner, il a eu le malheur de croiser ma route...

J'ignore si je serai assez forte pour combattre la mort, mais je suis prête à tout pour sauver le bel étranger, même si je dois me brûler les ailes..."

Un premier tome est souvent long, puisqu'il faut le temps de tout mettre en place, je reconnais que l'héroïne m'a souvent agacé, mais l'histoire de fond et  la chute en font un très bon livre.

En Résumé cela fait donc :

  8 romans ; 2 Nouvelles ou recueil de nouvelles ; 1 saga d'abandonnée; 2 belles découvertes. 1 trilogie de terminée.
Soit 3050 pages de tournées


du côté de ma PAL

Le mois dernier ma PAL était de 291 livres
7 en sont sortis 
Ma PAL est à ce jour de 300 livres soit 9 de plus que le mois dernier !




Le Top 3 du mois


Couverture Paradis sur mesure

1 commentaire:

  1. De ton top , je n'ai lu que divergente , je connais pas du tout le deuxième . Werber il va falloir que je tente .
    Bon mois de juin .

    RépondreSupprimer