Mes derniers Avis lectures


Attention tout les livres jeunesse à partir de Matilda, vous renvois sur mon blog spécial jeunesse, afin que vous puissiez y lire mon avis.

30.4.14

Un jeu interdit : l'intégrale



Auteure :  L.J. Smith

Genre : Jeunesse fantastique

Editeur : Michel Lafon

Année d'édition :  2011

Pages : 633





Synopsis : 



Jenny a toujours mené une vie de rêve : des parents aimants, plein d’amis, et l’opportunité de faire tout ce qu’elle veut. Afin d’organiser la fête d’anniversaire la plus éblouissante de l’année pour son amoureux, elle décide d’offrir à ses invités une aventure dont ils se souviendront. Dans le nouveau magasin d’un quartier obscur, l’énigmatique vendeur aux yeux bleus la dirige immédiatement vers « le Jeu », une expérience unique…

Alors qu’elle construit le plateau avec ses camarades, Jenny en comprend, trop tard, les véritables règles. Ils vont devoir franchir une par une les pièces d’une demeure maléfique, affrontant au cours de ce voyage infernal leurs pires cauchemars. S’ils n’y parviennent pas avant l’aube, ils resteront emprisonnés dans la maison pour toujours.




Mon avis :



Je ne sais pas ce qui est le pire, lorsque l'on commence une trilogie, lire les livres séparément au risque de ne pas avoir la suite, au bon moment, ou de trouver la trilogie en un seul volume, et devoir la chroniquer comme un seul livre, sans compter le poids, du dis, livre. M'enfin, j'aime les intégrales, à tort ou à raison !


Le synopsis m'a tout de suite plu aussi ai-je placé ce livre dans ma liste pour le challenge ABC de la littérature de l'imaginaire. Et je ne le regrette absolument pas.


Un mot sur la couverture, et bien franchement, je ne la trouve pas terrible, et j'ai bien failli passer mon chemin, si la quatrième ne m'avait pas happé.


Jenny est une fille gâtée, et amoureuse depuis sa tendre enfance de Tom aussi veut-elle lui préparer une fête d'anniversaire, inoubliable. Hors, le mauvais temps plombe ses projets, plus question de la faire autour de la piscine. Au dernier moment, elle se décide à acheter un jeu.
Dès lors, la soirée sera, sans aucun doute, inoubliable, mais pas dans le sens où l'entendait Jenny.


Je crois que le fait que j'avais l'intégrale fut un point positif, et pour l'auteur, et pour moi. Car le premier livre le chasseur, ne m'a pas convaincu plus que ça. L'idée de départ, bien que pas nouvelle était cependant intéressante, les joueurs devaient affronter leurs cauchemars. Seulement, à part un ou deux, je n'ai pas eu l'impression que les cauchemars étaient, vraiment horribles. En général, on s'attend à quelques choses de vraiment effrayant!

Autre point négatif, qui va en s'améliorant le long des tomes, les passages où l'auteure appuie lourdement sur la beauté de Julian, quand cela revient tous les deux ou trois pages, c'est vraiment trop.
Pour avoir enchaîné les deux tomes suivants, sans coupures, j'ai constaté que le style, bien que toujours fluide, était plus travaillé.
Le choix des jeux était également différent,  sur le coup, j'ai cru que L.S Smith nous donnerait un remake du premier dans les deux suivants, aussi ais-je été agréablement surprise.

Je rappel qu'il s'agit d'une trilogie jeunesse, et qu'en ce sens, certains dénouements se font un peu, vite et facilement. Mais globalement, on passe un bon moment, et pour moi ça reste une belle découverte.


Les personnages principaux sont Jenny, Tom, et Julian, même si chaque adolescent ont une part active dans les jeux. La trilogie, tourne surtout autour du triangle amoureux, de ces trois protagonistes. Aux caractères évidemment opposés.

Jenny est une adolescente, agaçante, elle devrait avoir évolué d'après l'auteure dans le dernier tome, hors personnellement, je n'ai pas trouvé. Elle se répète, encore et encore qu'elle aime Tom depuis toujours, mais cela ne l'empêche pas de flirter plus qu'insidieusement avec le beau et dangereux Julian.
Tom est sois disant le héros de l'école, le champion sportif, mais dans cette trilogie, je le trouve assez gnangnan. Pas vraiment impliqué, sauf pour reprocher à Jenny son penchant pour Julian.
Et enfin Julian, le terrible et maléfique Julian, amoureux éperdu de Jenny, qui ne trouve d'autre manière de lui dire qu'il l'aime, en la persécutant ! Peut-être finalement le plus crédible de tous, et le plus attachant.




En conclusion :



Malgré quelques défauts, et une certaine facilité dans l’enchaînement des actions, ce livre jeunesse a été pour moi, comme je le soulignais plus haut, une belle découverte. Il s'adresse à un jeune publique, et pour une tranche d'âge de 8 à 10 ans, qui aime avoir la chair de poule, il répondra sans aucun doute à leur attente.




Morceaux choisis :



Croyez-moi Jenny, je vous aurai totalement fait mienne avant la fin de ce Jeu.
Elle regretta de ne rien trouver de plus mature à dire que :
- Dans vos rêves !
- Non ... dans les vôtres.



-C'est moi ton pire cauchemar ? S'exclama-t-elle mi-moqueuse mi-estomaquée.
-Non . J'ai eu du mal à le dessiner , mais c’était ce que je voulais dire quand j'ai raconté à Julian que ça devait arriver . Le but du jeu , affronter ses pire cauchemars .
Mon pire cauchemar à moi , c’était ça : te perdre .



Ce fut un tout autre baiser que ceux qu'il lui avait déjà donnés. Non pas qu'il ait été plus doux - les baisers de Julian étaient en général très doux, du moins au début. Non pas qu'il ait été très long - les baisers de Julian étaient en général très long. Mais ce fut autre chose, au point de lui tourner la tête.


"Rien ne meurt jamais tant qu'on ne l'a pas oublié, dit-il."


un livre jeunesse excellent

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire