Mes derniers Avis lectures


Attention tout les livres jeunesse à partir de Matilda, vous renvois sur mon blog spécial jeunesse, afin que vous puissiez y lire mon avis.

22.4.14

Le serment d'une reine : Les royaumes invisibles tome 3


Auteure : Julie Kagawa

Genre : jeunesse fantasy

Editeur : Darkiss

Année d'édition :  2012

Pages : 496






Synopsis : 

Attention spolie de L'éditeur



Un retour impossible…
Mise au ban de la Faérie, Meghan se console : elle va enfin revoir sa famille. Mais voilà que des fées de Fer cherchent à l’enlever. Elles sont envoyées par le nouveau roi de Fer, qui convoite les pouvoirs de Meghan ; il est prêt à la traquer sans trêve chez les mortels. Redoutant de mettre de nouveau sa famille en danger, Meghan renonce alors aux retrouvailles et part combattre le Fer avec Ash…

Une guerre décisive…
A la frontière des trois royaumes, le Fer livre une guerre impitoyable à l’Eté et l’Hiver. Si Meghan ne sort pas victorieuse de l’ultime bataille contre le Fer, l’Eté et l’Hiver disparaîtront à jamais. Mais la victoire a un prix : pour terrasser le Fer, Meghan doit accepter d’être abandonnée par Ash et de donner sa vie s’il le faut...

Un amour contrarié…
Meghan triomphera-t-elle et rétablira-t-elle la paix en devenant la nouvelle reine de Fer ? Entre-temps, elle aura perdu Ash. Devenu chevalier errant, ce dernier n’a pourtant pas renoncé à elle. Il se lance dans un long voyage qui, peut-être, les réunira…




Mon avis :



J'ai commencé la série Les Royaumes invisibles pour mon challenge ABC de l'imaginaire de l'année dernière. Le second tome lu dans le cadre des babys challenge de Livraddict, était si prenant que j'ai eu envie de connaître la suite de ces aventures, j'ai donc inscrit le tome 3 et 3,5 dans mes challenges ABC de cette année.


Un mot sur la couverture, personnellement, je la trouve magnifique, et c'est valable pour tous les tomes surtout les principaux puisque entre le tome 1 et 2 s'est glissé une nouvelle, ainsi qu'entre le tome 3 et 4, on a le tome 3,5.
On y retrouve la personne représentant Meghan, sous un nouvel angle, cette fois sur fond rose, et toujours ces motifs géométriques, entrelacés, en relief ! L'effet visuel renforce le côté caché du royaume de la Faérie. Autre remarque, c'est toujours le personnage narrateur qui est représenté sur la couverture. Vous l'aurez compris, je suis totalement fan.


Bien que Megan et Ash aient été chassés de Faérie, à cause de leur amour, le roi d'été et la reine d'hiver leur demandent leur aide, enfin surtout celle de Méghan, puisqu'en tant que demie sang, elle est immunisée contre le pouvoir du fer. Le temps de la guerre est venu, entre les anciens et le fer. Méghan aura-t-elle envie d'aider ces souverains, sans cœur ?


L'auteure reprend exactement à l'endroit où elle a laissé ses personnages dans le second tome. Méghan et Ash errent dans le monde réel, puisqu'ils ont été exclus de la Faérie. Autant la fin du précédent était palpitante, autant le début de celui-ci est assez gnangnan. Heureusement pour nous, au moment où Meghan et Ash commencent à installer une routine, un événement peu ordinaire survient, on demande aux exilés de rentrer et de prêter main forte, afin d'éradiquer, le roi de fer.
À partir de ce moment-là, l'intrigue va aller crescendo, l'auteure va jouer avec nos nerfs. Avec une fin brillante, très forte émotionnellement parlant. Julie Kagawa, s'adresse à un jeune publique, et cela se ressent dans l'écriture, assez simple et limpide. C'est donc un livre qui se lit relativement vite malgré le fait qu'il y a presque 500 pages.
Dès la seconde partie, j'ai oublié les longueurs éprouvées des premiers chapitres, ma lecture s'est faite de plus en plus addictive.
Dupuis le tome précédent, je cherchais à élucider l'identité de l'imposteur, qui se fait appeler roi de fer. L'auteure a eu beau glissé quelques indices de ci, de là, ce n'est que sur la tout fin, de l'histoire que les pièces du puzzle s'assemblent.


Côté personnages, le quatuor habituel se reforme, MéghanAshPuck, et Grimalkin pour notre plus grand plaisir. Car si les deux premiers nous offrent le côté romance, les deux autres, apportent l'humour, à des degrés et des niveaux différents, mais tout aussi délectant. Puck depuis le premier opus est mon chouchou, j'adore ce fanfaron.
Chose surprenante Méghan m'a largement plus agacé dans ce tome que dans les précédents.
Ash semble lui devenir plus "humain", il se révèle enfin ! N'appartenant plus à la cour d'hiver, il n'est plus obligé de se cacher derrière ses retranchements.
Il n'y a pas vraiment de nouveaux personnages, disons que des anciens refont leur apparition, dans des rôles bien différents.






En conclusion :


Ce tome est sans aucun doute le plus sombre, bien que le début traîne en longueur, dès la seconde partie, l'histoire devient addictive, et la fin, juste magnifique. Encore une fois Julie Kagawa a su me charmer. J'ai hâte de lire le dernier tome et de connaître la fin de cette saga.






Morceaux choisis :


Voilà les passages relevés lors de ma lecture.


J'ai appris que l'amour peut transcender la race et le temps ; qu'il peut être beau, parfait, digne qu'on se batte pour lui, mais qu'il peut également se révéler fragile, déchirant, et nécessiter des sacrifices.


Je compte te protéger, de tous, tant que je serais en vie. Cela inclu Puck, le faux roi et quiconque voudrait t'enlever à moi. Je crois que j'aurais du te prévenir que j'ai un petit côté possessif.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire