Mes dernières chroniques




lundi 17 mars 2014

Lundi 17 mars 2014

                          C'est lundi que lisez-vous ?






La semaine dernière :


Après ce mois sabbatique, je me suis penchée essentiellement sur une relecture :


 "Le diable en rit encore" de Régine Deforges, soit le troisième volet de la saga la bicyclette bleue.
D'une part parce qu'une fois de plus l'auteure a su, me passionner avec ses personnages, et leur histoire, mais avec le recule, je me rends compte, du travail de recherche qu'elle a effectuée.

  Couverture La Bicyclette bleue, tome 03 : Le diable en rit encore  Editions France Loisirs 1985 romance historique
430 pages

1944 : la guerre a fini d'hésiter et chacun a choisi son camp. L'heure est venue des tueries, des règlements de comptes et des grands affrontements militaires. Léa a mûri. Après avoir découvert l'horreur, elle connaît le courage et la haine. Engagée dans toutes les luttes, jusqu'au bout de ses forces, elle trace son chemin volontaire de Montillac en feu à Berlin en ruine, passant par un Paris en liesse où rôdent encore les dangers. Pendant les deux dernières années de cette guerre atroce, la mort est sa compagne et c'est en elle qu'elle puise les infimes raisons d'une vie qui aura l'éclat de l'amour.


Cette semaine :



J'ai repris la lecture du second volet de Kushiel "l'élue" lâchement délaissée le mois dernier. Et pourtant, je vous assure que ce second volet s'annonce aussi passionnant que le premier, et que j'aime toujours autant la plume de Jacquelyne Carey.

 fantasy

696 pages


 Vendue par sa mère alors qu'elle n'était qu'une enfant, Phèdre nó Delaunay a appris l'histoire, la théologie, la politique, les langues étrangères et les arts du plaisir, sous l'égide d'un brillant mentor qui, seul entre tous, a su reconnaître la marque rouge ornant son oeil - le signe de Kushiel qui lui vaut d'éprouver à jamais le plaisir dans la souffrance - afin de devenir une courtisane accomplie... mais aussi une espionne de talent.
Ayant déjoué, au prix de nombreux sacrifices, un complot menaçant d'engloutir sa patrie, elle doit de nouveau affronter les nombreux ennemis qui menacent le royaume.
Car, si le peuple d'Angelin aime la jeune reine sur le trône, d'autres dans l'ombre ne pensent qu'à lui ravir la couronne... Et les comploteurs qui sont parvenus à échapper à la colère des puissants ont plus que jamais soif de pouvoir et de vengeance !
Récit plein de grandeur, de luxuriance, de sacrifice et de conspirations machiavéliques, La Marque dévoile un monde de poètes vénéneux, de courtisans assassins, de monarques trahis et assiégés, de seigneurs de guerre barbares, de traîtres grandioses... vu par les yeux d'une héroïne comme vous n'en avez jamais rencontré !


Et Après ?


Honnêtement, je ne sais pas encore, avec pas loin de 300 livres qui attendent sagement mon bon vouloir, sans compter ceux qui les rejoignent, je pense, et puis vu le pavé qu'est Kushiel en attendant que je retrouve un rythme normal, je ne pense pas finir ce dernier avant la semaine prochaine au plus tôt.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire