Mes derniers Avis lectures


Attention tout les livres jeunesse à partir de Matilda, vous renvois sur mon blog spécial jeunesse, afin que vous puissiez y lire mon avis.

26.3.14

La Folie de Lord Mackenzie




Auteure : Jennifer Ashley

Genre : romance historique

Editeur : J'ai lu catégorie "Aventure et passion"

Année d'édition :  2011

Pages : 348




 Synopsis :


Il faut être fou pour demander une femme en mariage cinq minutes après l'avoir rencontrée! De fait, Ian Mackenzie a passé plusieurs années à l'asile où son père l'a fait enfermer. Bien que charmée par ce doux excentrique, la belle Beth Ackerley ne peut que décliner son offre. Elle est veuve et raisonnable. Mais voilà qu'il la suit à Paris et que tout s'accélère : Ian a beau se prétendre incapable d'aimer, un désir fou les jette bientôt dans les bras l'un de l'autre. Et Beth se sent perdre la tête pour son bel Ecossais, au mépris de sa scandaleuse réputation et des accusations de meurtre portées contre lui...




Mon avis :



La romance n'est pas mon terrain de prédilection, en revanche, j'adore les romans historiques, et je ne résiste jamais à une belle couverture. Donc en toute logique les livres classés "romance historique" devraient me convenir. Surtout si je me réfère à ma première expérience, "Le pacte" de Mary Jo Putnet.

Aussi lorsque ce livre de Jennifer Ashley, a croisé ma route, je décidais de me le procurer, pour deux raisons, d'une part parce qu'il m'intéressait, d'autre part parce qu'il n'est plus édité, et que j'aime en tant que collectionneuse ce genre d'ouvrages.

Pourtant, ma déception sur le premier tiers du livre était à la hauteur, de mon intérêt pour ce roman. Je dois avouer que normalement, je ne regarde jamais plus d'un avis avant lecture. J'aime à me faire ma propre opinion, avant de prendre connaissance de l'intérêt que les autres lecteurs ont porté à un ouvrage. Ici, c'était différent, comme il devait être plutôt difficile à trouver, avant de me lancer à sa recherche, je voulais être certaine de ne pas me tromper.

J'avais lu tant d'éloge sur "La folie de Lord MacKenzie" que j'en attendais tout autre chose. Je ne saurai pas vous expliquer exactement, j'étais sur le point de le laisser de côté afin de prendre du recul, par rapport à ce que j'en "savais", lorsque s'en m'en rendre compte, Ian Mackenzie m'avait également séduite.

Dès lors, je ne lâchais plus l'ouvrage. Si notre héros, Ian, m'a charmé, c'est toute la famille Mackenzie elle-même qui m'a séduite, les seconds rôles étant tout aussi importants, et passionnant que le héros !

Mais revenons à Ian, c'est un collectionneur, qui aime la porcelaine fine, et qui sait reconnaître sa valeur en un regard. Ce don s'applique aussi, aux personnes qu'il rencontre. "Sa folie", puisque c'est ainsi que son trouble du comportement est appelé, et, était ressentie à l'époque, le rend touchant. Tour à tour homme affirmé, tour à tour, enfantin, ce qui lui confère une identité d'homme-enfant, irrésistible. Un amant touchant et prévenant.

Beth, contrairement à ce que l'on pourrait croire n'est pas une Jouvencelle, effarouchée, mais une femme, avec toute l'expérience que cela confère à cette époque. Veuve d'origine modeste, elle tient sa fortune d'un récent héritage, provenant de sa patronne. Si j'ai été sous le charme de notre héros, il n'en va pas de même pour Beth, qui m'a nettement moins convaincue. Ces réactions m'ont souvent agacée. Mais à côté de ça son caractère fort et marqué, son amour pour Ian, finissent par nous faire oublier ses petits défauts.

L'histoire de cet amour improbable fonctionne, pimentée par une intrigue à laquelle on ne s'attend pas. Qui nous donnera des sueurs froides pour nos héros, jusqu'au dénouement final. Que l'on sent poindre petit à petit.

Jennifer Ashley dans ce premier tome, c'est centré sur le couple Ian, Beth, tout en nous proposant une palette de second rôle alléchant. Ian tombe amoureux dès le premier regard de Beth, et dès lors, il n'aura qu'un but, la faire sienne. Et donc l'épouser. Au cours de ma lecture, j'ai reproché nombre de chose à Beth, mais pas sa ténacité, et son amour pour le jeune homme, qui l'inciteront à en savoir toujours plus, sur une mystérieuse enquête, afin de prouver l'innocence de ce dernier, mais en sera-t-elle capable ?



En conclusion :


Une fois encore la plume de Jennifer Ashley m'a séduite. Elle sait nous offrir une palette de sentiments, et de personnages, qui lui sont propres, rien à redire à ce merveilleux roman. Un petit coup de cœur en ce qui me concerne.



Morceaux choisis :



sans doute le passage le plus fort de cette romance.

Et soudain, il ouvrit les yeux et regarda franchement Beth.
Beth s'arrêta de respirer. Pour la première fois depuis leur rencontre, le regard de Ian se connectait directement au sien.
Ses yeux étaient dorés, elle le savait, mais elle découvrait que la pupille noire était entourée d'un anneau vert. Son corps se figea tandis qu'il l'examinait, comme si la regarder retenait toute son attention. Il ne cillait pas, ne bougeait plus, laissant juste son regard s'unir au sien.
Elle toucha son visage, émerveillée.
— Ian.
Il sursauta et détourna la tête, et lorsqu'il la ramena vers elle, son regard dériva sur le côté, évitant de nouveau celui de Beth.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire