Mes dernières chroniques




mardi 25 mars 2014

Contes de fées pour héroïnes d'aujourd'hui


Auteure : collectif

Genre : recueil nouvelles fantasy

Editeur : Les roses bleues

Année d'édition :  2012

Pages : 160 




Synopsis :



Les contes de fées ont bercé notre enfance, si bien que les schémas du Prince charmant, de la princesse à la chevelure dorée, de la méchante sorcière et du château enchanté ont fait leur place dans notre inconscient collectif. Et si les classiques volaient en éclats ? Et si, au contraire, la magie des contes d’autrefois existait toujours ? De notre époque moderne aux mondes féeriques, d’un Fantastique léger vers un Merveilleux exalté, la vie peut être un conte de fées ! L’anthologie comporte six nouvelles. La ligne de l’anthologie, du Fantastique au Merveilleux, accompagne progressivement le lecteur d’une romance moderne vers un univers totalement fantasy.




Mon avis :


J' avais besoin pour mon challenge ABC de l'imaginaire d'un auteur en lettre X, J'ai beau avoir une PAL plutôt bien garnie, évidemment aucun livre ne pouvait correspondre ! Alors j'ai fureté sur la liste des autres participants et le titre de cet ouvrage, m'a amusé, après avoir pris les renseignements indispensables, tels que sa fiche, et sa disponibilité, je l'ai ajouté.

Contes de fées pour héroïnes d'aujourd'hui est un recueil de nouvelles, pour être précise, de six nouvelles. Tout écrites par un auteur différent. Avec comme thème central, les contes de fées.
Je peux dire qu'il s'agit là d'un bon livre, puisque sur les 6, seulement deux m'ont laissé complètement indifférente, par égard pour les auteurs, et pour ne pas influencer un futur lecteur, je ne parlerai pas de ces derniers.
Quand est-il des quatre restants ? Je les ai aimées à des degrés divers, le premier était pour moi, un vrai amuse bouche, qui d'emblée m'a donné envie de continuer. L'histoire n'est certes pas très originale, et m'a souvent fait penser à "Le Diable s'habille en Prada", mais je mentirai si je n'avouai pas non seulement y avoir pris du plaisir, mais également d'avoir souvent eu un sourire aux lèvres. Je pense même que l'auteur tient là, un bon début de roman, en l'étoffant d'avantage.


La deuxième quant à lui, (rassurez-vous, je ne vais pas les développer un à un ) bien qu'il ne fasse pas partie de mes préférés comme le premier, je ne peux cependant pas ne pas en parler, et pour cause, voilà deux mois maintenant que j'ai lu ce recueil, et je reconnais que c'est celle qui se rappel souvent à moi. Pour cette raison, c'est celle que j'ai choisi de développer :

Notre héroïne est nostalgique, elle pense, que les héroïnes de son enfance étaient plus heureuses, et avaient la chance, de non seulement de vivres des aventures extraordinaires, mais encore, de trouver Le Prince Charmant avec un grand P, et un grand C, que notre monde moderne, est si surfait que cela nous est bien impossible.
Mais lorsque par une nuit de pleine lune, elle se retrouve dans la peau de Cendrillon, croyez-vous qu'elle pensera toujours la même chose ? L'a voilà enfermé dans un monde hostile, un cercle vicieux, elle connait que trop bien chaque histoire pour avoir envie de les vivres, aussi se voit-elle projetée, d'un rôle à un autre, d'une calamité à une autre. La seule chose qui lui est inconnue, c'est comment se sortir de cet enfer.

Ma préférée est la malédiction de Cassandra de Hina Corel, malgré quelques imperfections de style, et un enchaînement, parfois, attife, et peu concluant, j'ai adoré l'humour et le fond de cette histoire. Qui là encore ferait un très bon roman, en étant plus étoffé et un peu retouché.

En conclusion :


Comme je le disais plus haut, cela fait deux mois que j'ai lu ce recueil, et au bout de deux mois, je peux vous dire que le livre de par son volume, 160 pages seulement se lit en une journée, et qu'en plus, on passe un vraiment bon moment. Il sait nous faire retrouver notre âme d'enfant. Je l'ai lu fin janvier, mais je pense que pour le savourer pleinement la période de noël, est encore mieux !



Morceaux choisis :


extrait de la malédiction de Cassandra 


Sa mère arrivait.
Dans sa robe bleue, elle était superbe même si, il fallait bien l'avouer, les rides sur son visage trahissaient son âge.
_ Tu es prêtes ma chérie ?
_ Non !

Elle soupira d'exaspération et croisa les bras. Cette malédiction familiale qui l'obligeait à dire tout le temps la vérité commençait à l'agacer sérieusement.




_ Pourquoi doit-on faire une fête comme celle-ci pour mes dix-huit ans ?
_ Parce que tu es une princesse, déclara sa mère en s'avançant vers la porte fermée.
Cassandra se mit à sa droite et se recoiffa légèrement.
_ Je sais bien mais pour une fois, j'aurais aimé un anniversaire normal !
Sa mère pouffa et se tourna vers sa fille.
_ Et tu aurais invité qui ma chérie ? Tu n'as pas d'amis.

_ Si j'ai ... j'ai pas d'amis.


_ Salut princesse ! Qu'est ce que tu fais ici ? Envie d'une petite promenade nocturne ? demanda le dragon avec un sourire qui dévoilait ses dents pointues (...)
_ (...) En fait j'aurai besoin d'une plume de dragon pour finir une potion afin de tuer la sorcière Meraj
Le dragon émit un cri de frousse très aigu et se cacha derrière un immense rocher. Comportement qui ne correspondait pas du tout à l'image que la jeune fille se faisait d'une telle bête.
_Quoi cette vieille peau est encore en vie ?




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire