Mes dernières chroniques




samedi 18 janvier 2014

L'hôtel des souvenir : tome 1 : Un parfum de chèvrefeuille




Auteure : Nora Roberts

Traducteure : Maud Godoc

Genre : Romance

Editeur : J'ai lu

Année d'édition :  2012 pour cette édition

Pages : 352





Synopsis :


A Boonsboro, petite ville du Maryland, les frères Montgomery ont un projet qui leur tient à coeur : transformer en hôtel une demeure vieille de deux siècles, laissée à l'abandon. Une de ces maisons dont Beckett, l'architecte de la famille, dirait qu'elle est "habitée" tant il sent parfois une insaisissable présence féminine entre ses murs. Comme d'étranges effluves de chèvrefeuille... Beaucoup moins insaisissables, en revanche, sont les sentiments qu'il éprouve depuis le lycée pour Clare, la libraire, de retour en ville avec ses trois enfants après avoir perdu son mari. Mais que pèse un flirt de jeunesse face à une véritable histoire d'amour marquée par un drame ?




Mon avis :



Le quatuor des Montgomery se compose de trois frères inséparables, indissociables de leur mère. Ensemble, ils unissent leurs efforts et leurs talents afin de redonner vie à un vieux relais abandonné. Le transformant en un splendide hôtel de charme qui n'a rien à envier aux plus grands palaces. Ils doivent affronter la curiosité, impatiente des habitants de la ville, et s'arranger d'une drôle de présence.

Dans ce premier tome, on suit Beckett, l'architecte de la famille. Depuis l'âge de quinze ans, il est secrètement amoureux de Clare, cette dernière depuis son veuvage est de retour en ville, afin d'y élever ses 3 enfants auprès de ses amis et de sa famille. Fait non-négligeable, c'est également la libraire de la ville, et quand on sait que la librairie fait aussi café, les occasions pour le jeune homme de passer la voire en douce, sont nombreuses.

Comme ses sentiments sont secrets, ses amis et sa famille le poussent dans les bras de la jeune femme, oui, mais voilà, ils n'ont plus quinze ans, et Clare, n'est plus une jeune fille en fleure, mais une femme avec un passé douloureux, et un présent bien envahissant !

C'est une romance sans prétention que nous dévoile ici Nora Roberts, on sait où elle nous mène et on prend plaisir à la suivre, tant le texte est bien écrit. Là, je remercie également le traducteur, jusqu'à présent, je n'y accordais pas vraiment d'importance, mais il m'est arrivé de tomber sur quelques textes mal traduits, dont la lecture est vraiment pénible.

On ne résiste pas aux charmes des personnages, pleins d'humour et d'hormones. Dans cette trilogie, l'auteure reprend des sujets qui lui sont chers, l'amitié et la famille.
Certaines scènes sentent le vécue, et m'ont fait bien rire. Chaque mère de famille se retrouve en Clare, et je pense que chaque femme succombera volontiers au charme de Beckett.


En conclusion :



Lu à un moment propice, ce premier tome, qui m'a rappelé, une autre des trilogies de l'auteure "le secret des fleurs", m'a beaucoup plu. J'aurai cependant aimé que le suspens de la fin soit plus approfondi. Il me semble deviner sans même avoir lu les prochains synopsis, la formation des futurs couples.



Morceaux choisis :



Murphy médita ces paroles tout en étudiant son assiette. Personne n'avait coupé les spaghettis ou la boulette de viande. Peut-être parce que c'était la soirée entre hommes. Il voulut piquer la boulette avec sa fourchette et l'envoya valser à travers la table sur les genoux de Liam.

_ Deux points pour Murphy, commenta Beckett.

Et l'enfer se déchaîna.

Avec un cri de rage Liam ramassa la boulette et la lança sur son cadet. Il visa avec une telle précision que le projectile rebondit sur son front.

Beckett dut reconnaître que le petit avait du cran. Il ne pleura pas ; il contre-attaqua sans hésiter.
Sautant de sa chaise tel un ressort, il  se rua sur Liam. les spaghettis volaient comme des serpentins mouillés. (..)




2 commentaires:

  1. Tu le sais, c'est un premier tome dont j'ai moi aussi apprécié la lecture ! Tu relances là mon envie de découvrir la suite !

    RépondreSupprimer
  2. dès que le tome deux est tiré au sort, si tu veux te joindre à moi tu es la bienvenue ;)

    RépondreSupprimer