Mes dernières chroniques




mardi 24 décembre 2013

Irrésistible attraction




Auteure: Simone Elkeles

Genre : Jeunesse romance

Editeur : lamarinière Jeunesse

Année d'édition : 2011 pour cette présente édition

Pages : 477





Synopsis :



Pour échapper à la police de Mexico, Carlos Fuentes s'installe chez son frère Alex, qui s'est rangé des gangs dans le Colorado.
Kiara, une jeune lycéenne sage, un peu garçon manqué, lui sert de guide dans ce monde policé qu'il ne connaît pas. Carlos, poussé par ses habitudes de bad-boy, ne tarde pas à replonger ; et, pour éviter la prison, il doit suivre un stage de réinsertion et accepter de vivre chez le professeur Westford, père de la jeune fille, qui a déjà sorti son frère Alex de la galère. Malgré leurs différences, les deux adolescents apprennent à se connaître et s'attirent de plus en plus.
Mais Carlos, s'il veut vivre pleinement son amour pour Kiara, doit d'abord rompre une fois pour toutes avec la culture des gangs.




Mon avis :



Dans ce second opus on fait plus ample connaissance avec Carlos le petit frère d’Alex (voir irrésistible Alchimie) qui vient de se faire renvoyer suite à une sombre affaire. Tout comme son frère, Carlos, est une forte tête qui ne veut pas s’en laisser imposer.
Pourtant lorsqu’il se retrouvera piégé dans une sale affaire de drogue, Carlos acceptera la main tendu de la famille de Karia.
Sur le moment on est un peu frustré de voir que le même schéma s’applique à ce second tome. On est bien évidemment content de retrouver le clan Fuentes, mais le latino looser, et la belle intello on se dit que c’est du déjà vu avec le premier volume. Hors comme par magie Simone Helkeles arrive  à nous entraîner avec elle, on s’attache au personnage, car Carlos ne ressemble pas tant que ça à son grand frère, il est plus rebel, et puis Kiara n’est pas Britanny (voir 1e tome), elle est même touchante de maladresse.
Quant au style d’écriture, un coup c’est Carlos qui se livre, un coup c’est Karia, et bien il faut bien avouer que cela marche, et marche plutôt bien. Puisque les pages se tourne encore et encore, tout comme pour Irrésistible Alchimie, dès le moment où l’on rentre dans l’histoire, on ne lâche pas le livre tant que l’on a pas lu la dernière phrase.

En conclusion :


Avec Irrésistible Attraction Simone Elkeles signe avec brio le retour des frères Fuentes. Personnellement je lui ai préféré le premier tome, mais ceci n’engage que moi, et je reconnais bien volontiers que   j’ai pris un énorme plaisir à suivre cette romance, me surprenant même à sourire, à certains passages.



lecture passionnante.jpg


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire