Mes derniers Avis lectures




23.12.13

Minuit tome 1



Auteure : Lara Adrian

Genre : Bit-Lit

Editeur : Milady

Année d'édition : 2011

Pages : 499



Synopsis :


Lucan Thorne est leur redoutable chef. Il a juré de protéger les siens, mais aussi l’humanité de la menace qui plane sur eux. Une mortelle n’a pas sa place dans cette vie de combat… jusqu’à ce que Lucan rencontre Gabrielle Maxwell, photographe de renom. Témoin d’un crime atroce, la jeune femme est la cible des Renégats.
Pour la sauver, Lucan n’a d’autre choix que de l’entraîner dans les profondeurs où il règne. Gabrielle est soudain confrontée à un destin extraordinaire où se mêlent danger, séduction et les plaisirs les plus sombres…





Mon avis :


Il me fallait un auteur en A pour mon challenge ABC de la littérature, mais en plus une des règles est le mélange des genres.

Alors oui, la bit-lit avant Soraya Vamp je n'avais pas vraiment franchi le pas, mais j'avais glissé ce titre dans ma liste. Ai-je eu raison ?

Ce qui m'a attiré vers ce titre ?  Une fois de plus, la couverture. (trop classe !)

Ce titre est dans ma PAL depuis le mois de janvier, je pensais que le fait de le posséder m'inciterai à le lire. ( j'avais tort). En fait c'est un tirage au sort (lire un roman de début d'alphabet, puis un de la fin de l'alphabet) de mes dix prochaines lectures pour ce challenge qui me l'a fait ouvrir, sinon je crois qu'il serait toujours dans ma PAL.

La première chose qui ressort de cette lecture est la vitesse incroyable à laquelle il se lit.J'avais prévu de le lire en 5 voir 6 jours (vu l'emballement que j'avais à le lire), en trois jours s'était fait, et encore avec un week-end assez chargé !

Gabrielle est une jeune photographe, mal dans sa peau, qui se cherche, lorsque son vernissage s'achève, elle suit bien malgré elle ses amis dans une nouvelle boite branchée de la ville. La bagarre qui va y être déclenchée lui donnera l'occasion de s'éclipser, enfin presque, car au lieu de sauter dans le taxi qui l'attend, elle assistera au meurtre perpétré par de vrais-faux voyous. Et voilà, la trame est lancée.

Lucan intrigué par cette humaine cherchera à en savoir plus sur elle, avant de s'y attacher et Gabrielle s'attachera immédiatement à Lucan avant de devoir en apprendre plus sur lui.

Comme je le disais en entête le style est simple, bien que parfois assez cru lors des séances de gymnastique rapprochées des deux héros (et oui eux aussi s'adonnent au sexe).

Bon, j'avoue quand même qu'il m'a fallu attendre la moitié du livre, pour véritablement m'intéresser à l'histoire et m'attacher à Gabrielle. J'adore son côté rebelle et entêté.

Le fait qu'elle soit photographe m'a intéressée tout de suite, hors au début l'auteure insiste trop, à mon goût, sur le fait, que son héroïne, se sente en dehors du temps.

Par contre le charme de Lucan n'a marché que cinq minutes sur moi, je dirais même, que plus je le découvrais, plus sa fierté mal placée m'agaçait (vraiment pas mon type !)

Grace à la romance de nos deux tourtereaux, l'histoire prend forme, c'est tout un monde complexe et original que Lara Adrian arrive à mettre en place. Sa théorie sur l'évolution de ses vampires se tient, et je dois reconnaître que c'est le côté qui vous empêche de refermer le livre.

Gabrielle ayant le don de se fourrer dans des situations pas possibles, les rebondissements sont nombreux et je reconnais que j'ai été surprise plus d'une fois par les revirements. Que le jeu du chat et de la souris entre nos deux protagonistes était parfois, tel que, si, je ne doutais pas de la fin, j'ai eu souvent envie de lire les dernières lignes pour avoir confirmation.


En conclusion :


Une histoire sur fond de romance sympathique, qui ne manque pas de rebondissement de plus, le style simple et agréable en fait une lecture passionnante.

Je dois lire le second tome pour le challenge ABC de l'imaginaire, et cette fois-ci, j'ai presque hâte de m'y plonger pour voir, si tout cela se confirme.


Morceaux Choisis :


Idiote, idiote et triple idiote.
Et pas seulement parce qu'elle s'était laissée emporter dans le feu de l'action au point d'en oublier toute forme de protection. Coucher avec un quasi-inconnu n'était pas très avisé, mais Gabrielle avait la terrifiante impression qu'il lui serait très facile d'offrir son coeur à un homme comme Lucan Thorne.
Voilà qui remportait, sans conteste, la palme de la bêtise

Oh, et puis merde, puisque c'était sa minute de vérité, autant l'admettre: elle n'était pas qu'à moitié amoureuse de Lucan. Elle était carrément folle amoureuse, raide dingue de lui.

Elle lui avait offert son sang, son corps et son cœur, et il l'avait rejetée.
Elle n'avait plus d'énergie.
Plus la force de se battre.

"Je ne sais pas pour vous, s'écria Dante comme le lourd silence dans le véhicule semblait ne pas prendre fin, mais, après cette petite séquence émotion, l'envie de tuer me chatouille. Et si on arrêtait de se branler et qu'on allait faire sauter la baraque ?"

lecture passionnante.jpg


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire